Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Mehdy Metella : « J'y vais pour gagner une médaille »

 

Mehdy Metella, petit frère de la vice-championne Olympique 2004 Malia Metella, est à 17 ans un des grands espoirs de la natation française. Spécialiste du sprint (nage libre et papillon), il fait partie de la jeune équipe de France qui disputera en août les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour. Cela fait moins d'un an que Mehdy a quitté sa Guyane natale pour rejoindre sa soeur en métropole et le Toulouse OEC où il s'entraîne tout en poursuivant ses études. Rencontre.

A la rentrée 2009, c’est le grand saut : Mehdy quitte Cayenne, sa Guyane natale où il a grandi, son club « Mégaquarius », pour rejoindre sa sœur Malia en métropole (qui annonce au même moment l'arrêt de sa carrière sportive), et signer une licence au Toulouse OEC.

A 17 ans, il intègre le groupe de Lucien Lacoste. « Ca s’est très bien passé. J’ai reçu un très bon accueil. Je me suis blessé en fin d'année : une déchirure à l'épaule en faisant du rugby. Après, je me suis bloqué le cou. On en a discuté avec le coach et on a mis en place un plan d'entraînement adapté. J'ai aussi des entraînements communs sur les longues distances, mais comme je suis un sprinteur, c'est difficile de tenir jusqu'au bout. Au début, j'avais peur d'être un peu isolé car je suis le seul Guyanais. Mais il y a aussi un Guadeloupéen et un Martiniquais avec qui j'ai trouvé des repères, on s'envoie des petites vannes entre nous » racontait-il en début d’année pour le quotidien France Guyane.

En Guyane, il s’est déjà fait un prénom, en alignant les performances dans toutes les catégories d’âge, avant de connaître sa première sélection en équipe de France cadets pour la Coupe de la Comen à Larnaca (Chypre) en juin 2009, où il brille en signant la meilleure performance française des 16 ans sur 100m papillon en 56.12. « J’ai été mis à l’eau à 2 ans, bébé nageur avec couches flottantes, j’ai plongé dès mes 3 ans, j’ai commencé les compétitions à 6 ans » explique-t-il.

Mehdy, spécialiste des 50m et 100m en nage libre et papillon sera tout au long de son parcours poussé par sa maman et sa sœur Malia, médaillée d’argent aux Jeux Olympiques d’Athènes 2004 sur 50m. « Elle m’a aidé mentalement, m’a expliqué comment aborder les compétitions ».

Le temps de s’adapter à la vie toulousaine (« C’est un peu trop speed à mon goût ! »), de se régler, entre d'une part ses études en vue d’un bac professionnel « commerce », et d'autre part, l’entraînement intensif, Mehdy sent son niveau s’améliorer. Ce qui se traduit clairement au niveau du chronomètre. Ainsi, il atteint ce qui reste à ce jour son sommet lors des championnats de France jeunes, en avril dernier à Rennes. « 50.31 sur 100m libre, 53.30 sur 100m papillon, qualifié pour les championnats d’Europe juniors », et sélectionné par sa fédération pour participer aux premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse à Singapour ! « Ce sont des JO ! Je suis content de les faire, mais j’y vais pour gagner au moins une médaille ».


photo: France-Guyane

Medhy est actuellement gêné par une blessure à l’épaule droite, ce qui l’a notamment empêché de briller à l’Open EDF de Paris fin juin. « Je suis parti de Paris très déçu. Ca fait un bout de temps que j’ai cette douleur. On n’a encore rien trouvé, ça m’embête ». Il espère bien qu’il pourra défendre ses chances à 100% de ses moyens à Singapour, où dit-il, « Je ne connais pas les nageurs que je vais affronter, c’est plutôt amusant ! ».

Avec les qualités qu’il se reconnait, celles d’un « combattant », qui aime « l’adrénaline des compétitions », se « battre contre des adversaires, pour progresser », Mehdy entend bien faire une belle carrière, sur les traces de sa grande sœur. « J’espère être un des grands espoirs de la natation tricolore. Une carrière peut se finir à tout moment, mais je ferai tout pour que cela n’arrive pas…. ».





 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page