Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Jean-Christophe Péraud, de découverte en découverte

 

C’était à Pékin, le 23 août dernier. Parti dans un premier temps pour protéger la fuite de son coéquipier Julien Absalon dans l’épreuve olympique de VTT, Jean-Christophe Péraud avait ce jour là les jambes pour fausser à son tour compagnie à tous ses rivaux et assurer un retentissant doublé. Aujourd’hui, il découvre la semaine olympique et il se régale…

«C’est tout simplement génial», dit Jean-Christophe, qui cette année à Courchevel, participe à sa première semaine olympique, «surtout si on aime le ski ! Et tous les athlètes de l’équipe de France olympique sont là. On ne se croise qu’aux Jeux, on ne peut échanger que là. Sauf qu’aujourd’hui, nous avons une deuxième occasion de partager nos expériences, discuter de sport, mais aussi d’autres choses, et vivre ensemble un moment festif en dehors du stress de la compétition».

Mardi 9 décembre au matin, Jean-Christophe Péraud, bon skieur, est parti dévaler les pistes des 3 vallées en compagnie d’un groupe emmené par Sébastien Amiez, son épouse Béatrice (née Fillol) et Nathalie Bouvier, tous anciens membres de l’équipe de France de ski alpin. «Qui peut dire qu’il a eu cette chance ? Sébastien, il donne deux ou trois conseils très précis, et on essaye de le suivre. On se régale vraiment avec les pros ! Pour ma part, je me suis quand même mis trois belles «boites» au cours de cette matinée de rêve. Je pense avoir récolté une belle note artistique. Ca n’a été que du bonheur ».

De découverte en découverte, Jean-Christophe a participé l’après-midi au «derby des neiges», constitué d’une série d’épreuves «de l’au-delà» comme il les décrit. «Une vraie rigolade. Une compétition sans se prendre au sérieux, un après-midi à vivre des situations rocambolesques ensemble». Le soir, on a retrouvé le médaillé d'argent des Jeux olympiques 2008 à table avec des rameurs, des marins… «Notre seul point commun, c’est le sport. C’est vraiment très intéressant de pouvoir discuter avec les autres disciplines».

Un fameux doublé pékinois

Retour sur Pékin. Retour sur l’exploit qui a permis à Jean-Christophe Péraud d’être invité à Courchevel par le CNOSF. «J’y étais allé pour une médaille. Je me donnais 30% de chances de l’obtenir. Et j’ai conquis mon Everest. Julien Absalon a démarré au bout d’un tour et demi, et mon rôle, dans le cadre d'une course d'équipe, maillot tricolore sur le dos, était de protéger sa fuite. Quand il a eu 55 secondes d’avance, je me suis dit que je pouvais jouer ma carte. J’ai démarré, l’écart avec mes poursuivants est monté jusqu’à deux minutes, et j’ai pu gérer les deux derniers tours pour assurer le doublé. J’avais vraiment de bonnes jambes ce jour là». C’était le jour J !

Depuis trois mois, Jean-Christophe a connu «beaucoup de sollicitations, beaucoup de reconnaissance, beaucoup de plaisir avec mes amis… et un nouveau poste chez Areva !»

Il devient ingénieur d’études à Areva Lyon. «Simulation informatique, mécanique des fluides». Et la carrière sportive ? «J’ai 31 ans. Je me fixe un plan à deux ans. Les deux prochains championnats du monde et le rêve de revêtir le maillot arc-en-ciel. Le VTT est un sport de maturité, alors, sait on jamais, si j’ai encore les jambes à 35 ans, on me verra peut-être aux Jeux de Londres !». C’est tout le bonheur qu’on lui souhaite.



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016