Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Utrecht 2013, record battu !

 


Sur l’esplanade du village, la vasque s’est éteinte. La flamme olympique n’est provisoirement plus…

Le Festival olympique de la jeunesse européenne (FOJE) d’été 2013 s’est achevé par une grande soirée festive, ponctuée des discours officiels qui clôturaient définitivement cette 12ème édition.

Durant une semaine, la ville d’Utrecht a vibré au rythme des performances sportives des jeunes athlètes du Vieux Continent. Pour beaucoup d’entre eux, cet événement constituait une première approche du monde de l’olympisme, une première pierre à leur carrière internationale. Quoiqu’il en soit, pour tous, cet événement a généré de l’enthousiasme. Découvrir la vie de village, participer à une cérémonie d’ouverture, défiler avec la délégation tricolore, voguer de site de compétition en site de compétition, supporter les copains des autres disciplines, échanger avec les autres Nations… Une expérience extraordinaire, peut-être unique. Un avant-goût de Jeux définitivement.

Les Jeux… Pour beaucoup un rêve, un objectif. Dans le bus du retour, les Bleuets avaient encore les yeux pétillants, des étoiles plein la tête. Des podiums aussi... Même endormis sur la route de Paris, avachis dans les sièges, certains ne quittaient plus la médaille décrochée aux Pays-Bas.

Au total, les Bleuets ont obtenu 22 médailles, 9 d’or, 6 d’argent et 7 de bronze. Ce bilan, c’est en grande partie à l’athlétisme que la délégation le doit. Incroyables d’envie, les athlètes ont enchaîné les exploits au stade, l’émulation, l’effet de groupe ayant indéniablement suscité la rage de vaincre chez chacun et le désir de faire aussi bien que les camarades. En complément des 16 récompenses glanées par les coureurs, sauteurs et lanceurs, la gymnastique (3 médailles), le basketball (1), judo (1) et la natation (1) ont contribué à la fête. Pour les déçus de cette semaine, cela s’est souvent joué à rien. Le brin de réussite, le truc en plus, la gestion de la pression… En conséquence, pas mal de places d’honneur sont également à signaler pour les Tricolores.

A Trabzon, en 2011, l’équipe de France olympique avait compilé 16 médailles dont 4 titres. La campagne néerlandaise aura donc accouché d’un meilleur résultat global. Mieux que cela, les Français ont battu leur record sur cette manifestation qui était de 21 médailles et qu’ils avaient obtenu en 2009, à Tempere. Un vrai motif de satisfaction. Et ce n’est pas le seul. Tout au long de la compétition, sur et en dehors du terrain, les jeunes talents du sport français se sont admirablement comportés. Une belle génération, prometteuse et exemplaire, pointe le bout de son nez… La suite de l’aventure se profile pour une partie d’entre eux, avec des Jeux Olympiques de la Jeunesse, en 2014, à Nanjing, en Chine. La future génération aura la pression de devoir faire aussi bien lors du prochain FOJE. Ce sera à Tbilissi, en Géorgie, dès 2015.



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016