Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

 

Partenaires officiels

l'équipe21 partenaire officiel

 


Dimanche 17 février : la récolte avant la cérémonie !

 


Tristan Navarro et Yoann Martinez, vers le podium


La cérémonie d’ouverture n’a pas encore eu lieu que, déjà, les Bleuets ont débuté la collecte de médailles avec l’or de Tristan Navarro et le bronze de Yoann Martinez en short-track.

Ce matin du dimanche 17 février 2013, la patinoire de Poïana Brasov accueillait en effet les premières glisses avec les 1500m garçons et filles et le relais 3000m en équipe mixte, épreuves anticipées afin de fluidifier le programme. « Ça nous a motivés que ce soit avant la cérémonie, explique d’ailleurs Yoann. On s’est dit qu’il était possible de décrocher des médailles avant la cérémonie et que ce serait sympa de défiler déjà médaillés ».

Quatre patineurs tricolores étaient en lice. Du côté des filles, après une première série réussie et une belle qualification en demi-finale, Margaux Maurice et Aurélie Monvoisin connaissaient la désillusion ; en demi-finale pour Margaux, balayée par la chute d’une concurrente et en finale pour Aurélie, victime d’une glissade fatale.


Dael Seo et Alexis Sodogas, les stratèges en chef

Les espoirs reposaient donc sur les garçons, qui se retrouvaient sur la même demi-finale après avoir l’un comme l’autre remporté leur série. « Il y avait un peu plus de stress, témoigne Tristan. Nous étions tous deux dans la même course et il fallait battre un Russe ». Or, comme l’explique Yoann : « Les Russes et nous sommes a priori les meilleurs de la compétition. Ça se jouait donc entre nous. On a essayé de passer tous les deux. Tristan a pris la tête et j’ai fermé la porte. C’était un effort considérable mais nous avions préparé le schéma tactique avec le coach dès le départ et ça a marché ».

Il restait le second Russe, sorti vainqueur de la troisième demi-finale. « Je me sentais vraiment bien pour la finale », raconte Tristan. Il faut dire que « la glace ressemble à celle que l’on a à l’entraînement ». Comme annoncé, le trio de tête se dessinait dès les premiers coups de patins mais, contrairement à la demi-finale, les Tricolores ne parvenaient pas à imposer leur duo, le Russe Zasosov bloquant à son tour Yoann. Le podium était fixé, Tristan Navarro décroche la première médaille des Bleus avec un titre immédiatement complété par le bronze de Yoann Martinez.

Ce début en fanfare laisse espérer une belle semaine dans la patinoire de Poïana Brasov, d’autant que, sur le relais mixte, les Français se sont qualifiés pour la demi-finale… et que les Russes ont été disqualifiés.


L'équipe de relais : Tristan Navarro, Aurélie Monvoisin, Yoann Martinez, Margaux Maurice

« On est tombé sur un heat pas trop compliqué en relais donc on n’a pas trop forcé. On se connait depuis pas mal de temps avec les filles et ça a bien tourné » relate Tristan. « Avec la disqualification des Russes, je pense que l’on est vraiment bien pour rapporter une belle médaille avec le relais ».

A titre individuel, notre médaillé d’or de la journée, se reconnait volontiers plus adepte du 1500m et du 1000m, mais son titre a renforcé son ambition : « J’aime bien batailler pour me positionner. Le 500 c’est du sprint vraiment pur. Je suis normalement plus en retrait, mais j’ai vraiment envie d’aller chercher quelque chose ».

Un avis partagé par son compère : « Avec l’entrainement que l’on réalise tous les jours, nous sommes forcément meilleurs sur le long, contrairement à la plupart des pays qui s’entraînent plus sur le sprint, nous faisons beaucoup plus de tours, mais je pense qu’il y a quelque chose à aller chercher sur le 500. »
D’ores et déjà un rendez-vous est confirmé, celui qui, demain, lundi 18 février à 19h30, les verra monter sur le podium.