Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

L'actu des Bleus du ski alpin

 

Actualités de l'équipe de France

En savoir plus sur le site de la Fédération Française de Ski

Ski - CM : Tess' et Pintur' assurent !
Ultime date de Coupe du monde, Lenzerheide (Suisse) a permis aux Bleus de conclure en beauté une saison pleine de podiums. Meilleur chrono de la 1ère manche du Géant, Tessa Worley a finalement obtenu, dimanche 17 mars 2013, la 2ème place, juste derrière la redoutable Slovène Tina Maze (+0"35). Chez les hommes, le skieur tricolore en forme de cette fin d'hiver c'est évidemment Alexis Pinturault : le Français est à nouveau monté sur le podium en prenant la 3ème position du Géant, derrière les indéboulonnables Ted Ligety (USA) et Marcel Hirscher (Autriche). Thomas Fanara n'était pas loin : il termine 5ème, ce qui constitue également son rang final en géant. A noter enfin, la performance de Steve Missillier lors du slalom qui a décroché le 5ème temps.

Ski - CM : Pinturault est costaud
Alexis Pinturault a décidément franchit un cap cette saison. Rares sont désormais les épreuves de Coupe du monde où le Français ne figure pas parmi les postulants au trio de tête. Samedi 9 mars 2013, le skieur de Courchevel s'est offert un nouveau podium en prenant la 3ème place du Géant de Kranjska Gora (Slovénie), derrière les habitués Ted Ligety (USA) et Marcel Hirscher (Autriche). Ce résultat lui permet de revenir dans la course au globe de la spécialité, a seulement 9 points du leader Manfred Moelgg (Italie). Thomas Fanara a quant à lui pris une très belle 5ème position sur cette même course, démontrant une fois encore qu'il pouvait se mêler à la bataille avec les tous meilleurs. Pinturault a même failli récidiver en slalom : auteur d'une 1ère manche de folie, il a finalement enfourché dans la 2ème laissant échapper une victoire qui lui tendait les bras.

Ski - CM : Théaux très haut !
On n'arrête plus les skieurs tricolores ! Après Alexis Pinturault la semaine passée, c'était au tour d'Adrien Théaux de décrocher sa victoire en Coupe du monde. Auteur d'une descente impeccable malgré des conditions de vent compliquées, le Français a glané, samedi 2 mars 2013, son 2ème succès en carrière à Kvitfjell (Norvège), une piste qu'il apprécie particulièrement. En finissant devant le local de l'étape, Aksel Lund Svindal et l'autrichien Klaus Kroell, Théaux a obtenu le meilleur résultat de sa saison. Cette 1ère place démontre, s'il en était encore besoin, que chaque week-end un Tricolore est capable de faire un résultat sur le circuit.

Ski - CM : Un Pinturault à réaction
Après des championnats du monde en demi teinte où il n'aura pas atteint son objectif de médaille, Alexis Pinturault a repris sa marche en avant en remportant, dimanche 24 février 2013, le slalom géant de Garmisch (Allemagne). Le prodige Français s'est magistralement imposé devant l'Autrichien Hirscher et l'Américain Ligety, qui avait tout raflé la semaine passée à Schladming. Quelle classe ! Du côté des dames, Marie Marchand-Arvier a fait preuve de caractère pour gommer ses prestations décevantes des Mondiaux en obtenant une belle 3ème place en descente lors de l'étape de Coupe du monde de Méribel.

Ski - ChM : Les Bleus à la hauteur
A Schladming (Autriche), l'équipe de France aura été à la hauteur de l'événement. Avec 4 médailles au compteur lors des championnats du monde (4-17 février 2013), dont 2 titres, les Bleus ont fait belle figure. Honneur aux dames avec Marion Rolland et Tessa Worley, respectivement championnes du monde de Descente et de Géant, qui ont permis à la Marseillaise de retentir sur cette piste mythique. Les garçons n'ont pas été en reste : Gauthier de Tessières, appelé de dernière minute pour palier le forfait de Johan Clarey, s'est offert le luxe d'une médaille d'argent en Super-G tandis que David Poisson a obtenu son 1er podium international en prenant la 3ème place de la Descente. La déception est venue d'Alexis Pinturault, leader de l'équipe, à chaque fois placé (6e en Super-G, 6e en Super-combiné, 5e en Géant, 6e en Slalom) mais malheureusement pas sur le podium. Une performance collective cependant très satisfaisante à moins d'un an de l'échéance olympique.

Ski : Marion Rolland, pour l’histoire
Dimanche 10 février, aux Mondiaux de Schladming, Marion Rolland est devenue la première Française championne du monde de descente depuis Marielle Goitschel en 1966. Elle devance l’Italienne Nadia Fanchini de 16’’ et l’allemande Maria Hoefl-Riesch de 70’’. Une page d’histoire pour le ski français et une belle revanche personnelle pour Marion, 3 ans après sa blessure de Vancouver.

Ce Mondial 2013 est déjà un grand cru pour les Bleus. Déjà en descente, samedi, David Poisson s'était glissé sur le troisième marche du podium. Encore une belle histoire puisqu'il s'agit de la première "boite" internationale pour David. En ouverture de ces Mondiaux, Gauthier de Tessières, remplaçant au pied levé de Johan Clarey, avait sonné la charge de la plus belle des manières en prenant la médaille d'argent du Super G !


Crédit : FF Ski

Ski alpin - CM : Doublé en combiné
Le podium du combiné de la mythique piste de Kitzbühel (Autriche) avait l'accent Français ce dimanche 27 janvier 2013. Derrière l'impressionnant Croate Ivica Kostelic, vainqueur pour la 4ème fois consécutive, Alexis Pinturault et Thomas Mermillod-Blondin ont bien résisté et se sont adjugés les 2ème (+1''26) et 3ème (+2''56) places du classement final. Épreuve de polyvalence par excellence, les Tricolores ont une fois encore prouvé qu'ils savaient être performants aussi bien en descente qu'en slalom. A noter le 4ème rang de David Poisson en descente et la 7ème place ex-aequo de Johan Clarey et Adrien Théaux en Super-G.

Ski alpin - CM : Pinturault est grand !
Exceptionnel ! À 21 ans, Alexis Pinturault a remporté, vendredi 18 janvier 2013, le super-combiné de Wengen (Suisse). Classé 22ème après la descente, le Français a surclassé ses adversaires dans l'épreuve du slalom en décrochant le meilleur chrono (51"73). Au général, Pinturault devance Kostelic (+1"15), Janka (+1"49), Raich (+1"51) et Innerhofer (+1"72), 4 géants du ski alpin. Il s'agit là du 3ème succès en Coupe du monde pour l'étoile des neiges de Courchevel qui s'impose, semaine après semaine, comme un grand nom du circuit. A noter également les performances en descente de Johan Clarey (5ème), Adrien Théaux (8ème) et David Poisson (9ème) et la belle 4ème place de Marion Rolland dans la descente de Cortina (Italie).

Ski alpin - CM : Joli tir groupé des Français en Slalom lors de l'étape de Coupe du monde de Adelboden (Suisse), dimanche 13 janvier 2013. Alexis Pinturault, Tricolore le plus en vue cette saison, s'est classé 6ème, Steve Missillier 9ème, Jean-Baptiste Grange 16ème, Gabriel Rivas 18ème, Steven Theolier 19ème et, enfin, Victor Muffat Jeandet 23ème. Cinq Bleus dans le Top 20. Belle performance !


Crédit : FF Ski

Ski alpin : Les Bleus aux places d'honneur
Si les Français n'ont pas accroché de podium ce week-end, ils sont cependant à créditer de bonnes performances. Dans le Slalom de Zagreb (Croatie), la surprise est venue de Laurie Mougel : la skieuse de Serre-Chevalier, jamais mieux classée que 20ème en Coupe du monde, a obtenu, vendredi 4 janvier 2013, une superbe 5ème place (à 2''69) alors qu'elle s'était élancée avec le dossard 40. Une grosse côte donc qui explique son bonheur intense à l'arrivée de la course. Dans son sillage, 3 autres Bleues se sont glissées dans le Top 20, avec la 14ème place de Tessa Worley, la 16ème d'Anémone Marmottan et la 17ème de Nastasia Noens. Pour l'équipe de France masculine, Alexis Pinturault s'est classé au 6ème rang, Steve Missilier a pris la 9ème position et Jean-Baptiste Grange a terminé 22ème.

Ski alpin : Les Bleus sont lancés !
Après les podiums décrochés par Alexis Pinturault et Tessa Worley le week-end dernier, les Bleus du ski alpin semblent avoir pris leurs marques. Tessa Worley notamment enchaine à Courchevel avec un deuxième podium : la troisième place d’un géant remporté par l’inévitable Tina Mazé. De son côté, Thomas Fanara prend également le bronze du géant à Alta-Badia (Italie), derrière Ted Ligety (USA) et Marcel Hirscher (AUT). A noter par ailleurs le premier TOP 10 de Brice Roger sur la descente de Val Gardena (ITA) mais aussi la retraite sportive annoncée par Olivia Gallay Bertrand. Cette dernière s’était blessée sérieusement au tibia lors d’un stage de préparation.


Crédit : FF Ski

Ski - CM : Pinturault roi de Val d'Isère
Alexis Pinturault a apporté à l'équipe de France de ski sa 1ère victoire de la saison après son succès, samedi 8 décembre 2012, dans le Slalom de Val d'Isère. Seulement 6ème de la 1ère manche, il s'est finalement imposé devant l'Allemand Felix Neureuther (à 0"50) et l'Autrichien Marcel Hirscher (à 0"57). Il s'agit de son 2ème succès en Coupe du monde à seulement 22 ans. Il a d'ailleurs failli récidivé le lendemain, lors du Géant : 2ème après la 1ère session, il a enfourché à quelques mètres de l'arrivée alors qu'il avait le meilleur temps. Partie remise sans doute... Chez les filles, Tessa Worley a obtenu son 1er podium de la saison en finissant 3ème du Géant de St-Moritz (Suisse).

Ski - CM : Les Tricolores pas loin
Pas de podium ce week-end pour les Français mais des places d'honneur à signaler. Alexis Pinturault a terminé 5ème du géant de Beaver Creek (Etats-Unis), dimanche 2 décembre 2012. C'est l'intouchable américain, Ted Ligety, déjà vainqueur du 1er géant de la saison à Sölden (Autriche), qui s'est imposé avec une confortable avance. Hirscher et Simoncelli complètent le tiercé de tête. Cyprien Richard a terminé 11e, Gauthier de Tessieres 20e, Steve Missilier 22e et Mathieu Faivre 28e. Chez les filles, tandis que l'Américaine Lindsay Vonn dévorait tout sur son passage en remportant un nouveau triplé à Lake Louise (Etats-Unis), Marie Marchand-Arvier a terminé 4ème, au pied du podium. Marion Rolland, très rapide lors des entraînements, n'a finalement pas pu faire mieux qu'une 22e position.


Crédit : FF Ski

Ski - CM : Théaux montre la voie
Adrien Théaux a offert, dimanche 25 novembre 2012, le 1er podium de la saison pour l'équipe de France de ski alpin. Le Français s'est classé 2ème du Super-G de Lake Louise (États-Unis), son 4ème podium en Coupe du monde. C'est le Norvégien Aksel Lund Svindal, tout comme la veille en descente, qui s'est attribué la victoire. Johan Clarey a terminé à une belle 13ème place, à 1"38 de la tête, tandis que Yannick Bertrand, pour son retour de blessure, a obtenu le 20ème chrono, à 1"80 du vainqueur. Le compteur bleu est désormais débloqué !


Crédit : FF Ski

Ski - CM : Fanara tout près
Début de la Coupe du monde de ski avec une 1ère étape qui se déroulait à Solden (Autriche) les 27 et 28 octobre 2012. Chez les hommes, Thomas Fanara, meilleur temps de la 1ère manche, a manqué de peu le podium en se classant finalement 4ème (à 11 centièmes du 3ème) dans des conditions de ski difficiles. Gauthier De Tessières s'est adjugé une très belle 7ème place et Thomas Mermillod-Blondin a terminé au 17ème rang. Côté, filles, Tessa Worley, auteur d'une 1ère manche quasi parfaite, où elle s'est classée 2ème, n'a finalement pas terminé, enfourchant lors de la seconde manche. Sous un brouillard dense, les autres Françaises Taïna Barioz et Marion Bertand ont respectivement termine 10 et 22ème.

CM de Schladming : Pinturault et Rolland montent sur la boîte !
Le super-G de Schlaming, en Autriche, a réussi à deux Français, jeudi 15 mars 2012. Toujours très en forme, Alexis Pinturault termine à la deuxième place, devancé de deux centièmes seulement par l’Italien Christof Innerhofer, et Marion Rolland grimpe sur la troisième marche du podium, au lendemain de sa première médaille en Coupe du monde.

CM de Schladming : La médaille du bonheur !
Après huit années sur le circuit, Marion Rolland est enfin montée sur un podium de Coupe du Monde, mercredi 14 mars 2012. La Française termine 2ème de la descente des finales de Schladming, en Autriche ! C'est le tout premier podium de sa carrière… Marion Rolland est seulement devancée par l’Américaine Lindsey Vonn, intouchable cette saison. La skieuse des 2 Alpes n’avait jamais fait mieux qu’une 4ème place, c'était en janvier 2010 à Haus im Ennstal (Autriche).

CM à Kranjska Gora : Pinturault, deux médailles en un week-end !
La station Slovène de Kranjska Gora a parfaitement réussi à Alexis Pinturault. En un week-end, le skieur de Courchevel a ajouté deux nouvelles médailles à son palmarès. Deuxième du slalom géant, samedi 10 mars 2012, derrière l’Américain Ted Ligety, le Français s’offrait son quatrième podium de la saison en Coupe du monde. Très en forme, Alexis Pinturault créait la surprise le lendemain en décrochant la 3ème place du slalom, sa toute première médaille dans cette discipline. Alexis est décidément le skieur alpin français de l'année !

CM à Moscou : Pinturault, comme un chef !
Alexis Pinturault peut exploser de joie ! Du haut de ses 20 ans, le Français a gagné pour la première fois de sa carrière une épreuve de Coupe du monde, mardi 21 février 2012. Le skieur de Courchevel a raflé le slalom parallèle de Moscou, éliminant sans complexe les meilleurs, dont l’Autrichien Marcel Hirscher en quarts de finale. Marcel Hirscher reste cependant leader au classement général. Adrien Théaux a été éliminé dès les huitièmes de finale.

CM Crans-Montana : Troisième podium de la saison pour Théaux
Adrien Théaux est passé tout près de l’exploit lors du super-G de Crans-Montana (Suisse), samedi 25 février 2012. Le skieur de Val-Thorens, qui aurait pu décrocher le premier titre de sa carrière, termine deuxième de la course à seulement 24 centièmes du maître autrichien Benjamin Raich. De son côté, Jean-Baptiste Grange revient progressivement à son meilleur niveau. Le Français prend la 4ème place du géant de cette étape de Coupe du monde.

CM à Moscou : Pinturault, comme un chef !
Alexis Pinturault peut exploser de joie ! Du haut de ses 20 ans, le Français a gagné pour la première fois de sa carrière une épreuve de Coupe du monde, mardi 21 février 2012. Le skieur de Courchevel a raflé le slalom parallèle de Moscou, éliminant sans complexe les meilleurs, dont l’Autrichien Marcel Hirscher en quarts de finale. Marcel Hirscher reste cependant leader au classement général. Adrien Théaux a été éliminé dès les huitièmes de finale, tandis que Beat Feuz s'incline en quarts de finale.

Ski alpin : Sur la piste des Jeux Olympiques de Sotchi en 2014 (Russie), deux descendeuses françaises sont entrées dans le top 10 de la course samedi 18 février 2012 : Marion Rolland se classe 5ème et Marie Marchand-Arvier, 8ème.

CM : La reine Worley !
Tessa Worley dévale les pistes vitesse grand “V”. La Française s’est imposée dimanche 12 février 2012 sur le géant de Soldeu, en Andorre. La skieuse du Grand-Bornand s’offre ainsi sa deuxième victoire consécutive en Coupe du monde après celle acquise à Kranjska Gora, en Slovénie. Ce succès lui permet de prendre la tête du classement général de la spécialité. Les Bleus sont en forme, puisque deux autres médailles ont été glanées par les Tricolores ce week-end. Lors de la Coupe du monde qui se déroulait à Sotchi (Russie), Thomas Memillod-Blondin dans l’épreuve du combiné et Adrien Théaux en descente sont montés sur la troisième marche du podium.

CM de Chamonix : La fougue de Pinturault
Malgré ses 20 ans, Alexis Pinturault se comporte déjà comme un grand. Dimanche 5 février, parti au 27ème rang après la descente, le skieur de Courchevel a finalement décroché une excellente deuxième place dans le super-combiné de Chamonix, devancé par l’Autrichien Romed Baumann. Adrien Théaux échoue au pied du podium (4ème), Thomas Mermillod-Blondin se classe 20ème. De son côté, Marie Marchand-Arvier termine 6ème du super G de Garmisch- Partenkirchen, en Allemagne, dimanche 5 février.

CM : Tessa Worley rayonne !
La jeune prodige du ski français (22 ans) a délivré un message fort à ses adversaires, samedi 21 janvier, en remportant le géant de Kranjska Gora, en Slovénie. Tessa Worley s’est en effet offert le premier géant de sa saison, le sixième de sa carrière. La skieuse du Grand-Bornand se relance ainsi dans la course au globe de cristal de la discipline, puisqu’elle est désormais 4ème au classement général. Lors de la course, Tessa Worley devance l’Italienne Federica Brignone (+0''66) et l’Allemande Viktoria Rebensburg (+0''89). Anémone Marmottan se classe 7ème, Taïna Barioz (17e) et Marion Bertrand (24e). Quant aux hommes, ils défiaient, ce même week-end, la mythique piste de Kitzbühel, en Autriche. Dimanche 22 janvier, Steve Missilier est passé tout près de la médaille de l’épreuve de slalom, échouant à la quatrième place, à seulement 17 centièmes du Croate Kostelic Ivica. Toujours en recherche de sensation après sa blessure, Jean-Baptiste Grange est quant à lui sorti dès la première manche. Autres Français engagés, Thomas Mermillod-Blondin se hisse au 17ème rang, suivi de près par Maxime Tissor, 22ème. A noter le petit manque de réussite d’Adrien Théaux qui doit se contenter de la 4ème place du combiné.

Ski alpin : Jean-Baptiste a réussi le meilleur résultat de son début de saison (5ème) au slalom d’Adelboden, en Suisse, dimanche 8 janvier 2012. Du côté du géant, joli tir groupé, mais pas de podium pour les Français, Cyprien Richard (5ème), Alexis Pinturault (7ème), Fanara (8ème), Steve Missillier (9ème).

CM fin 2011 :Neuf mois après son opération du genou gauche, Nastasia Noens reprend confiance sur les pistes. La skieuse française, 7ème à Méribel, se hisse à une belle 5ème place lors du slalom de Coupe du Monde à Flachau, en Autriche, mercredi 21 décembre 2011. Par ailleurs, Jean-Baptiste Grange revient doucement en forme, en se classant au 7ème rang du slalom. Peu de réussite en revanche pour les descendeurs français en Coupe du monde à Bormio (Italie), vendredi 30 décembre 2011. Seul Johan Clarey (7ème) s’est glissé dans le top 10 d’une course dominée par le Suisse Didier Defago.

CM de Lienz : Premier podium de la saison pour Worley !
Tessa Worley n’a pas laissé passer sa chance, mercredi 29 décembre 2011, à Lienz, en Autriche. La Haute-Savoyarde s’est classée troisième du géant, devancée par l’Italienne Federica Brignone et l’enfant du pays Anna Fenninger. Cette performance lui permet de remonter à la 5ème place du classement de la Coupe du monde de géant après trois courses.

Les Français placés
Pas de podium, mais de belles courses pour les skieurs tricolores ce week-end. A Alta Badia, dimanche 17 décembre, Thomas Fanara termine 6ème, tandis que Cyprien Richard (11), Sébastien Pichot (13) et Steve Missilier (15) prennent de belles places dans le TOP 15 d’un Géant remporté par l’Italien Massimiliano Blardone. Lundi, le slalom n’a par ailleurs pas permis de voir Jean-Baptiste Grange ouvrir son compteur de la saison, 13ème de la course, tout juste derrière Alexis Pinturault qui accède pour la première fois à une seconde manche ,et devant Steve Missilier (15ème).
Cruel week-end enfin pour Johan Clarey et Adrien Théaux. Premier et deuxième, vendredi, de la descente de Val Gardena après 21 coureurs, les Tricolores ont connu une grosse déception avec l’annulation de la course du fait d’une dégradation de la météo. Dimanche 17 décembre à Courchevel, Nastasia Noens a par ailleurs terminé 7ème du slalom sous les yeux des membres de l’équipe de France olympique participant à la Semaine olympique. Remporté par Marlies Schild, le slalom a par ailleurs vu Tessa Worley prendre la 10ème place.

CM de Lake Louise : Marie Marchand-Arvier renoue avec les podiums
Vice-championne du monde en 2009 à Val d’Isère, Marie Marchand-Arvier a connu plusieurs années de disette. Alors, samedi 3 décembre 2011, la skieuse des Contamines (Haute-Savoie) peut enfin savourer sa 2ème place de la deuxième descente de la saison, à Lake Louise (Etats-Unis). La Française s’est immiscée sur le podium entre l’intouchable Américaine Lindsey Vonn (championne olympique) et l’Autrichienne Elisabeth Görgl (championne du monde). Chez les hommes, trois Français entrent dans le top 10 du géant de Beaver Creek, aux Etats-Unis : Cyprien Richard (6ème), Alexis Pinturault (9ème) et Thomas Fanara (10ème).

CM (H) : Théaux, sans complexe
Pour le premier super-G de la saison, Adrien Théaux a réalisé une belle course, dimanche 27 novembre 2011 à Lake Louise au Canada. Malgré un départ moyen et des conditions de course difficile (vent), le skieur de Val-Thorens a su se hisser sur le podium derrière les ténors de la discipline, le Norvégien Aksel Lund Svindal, et le Suisse Didier Cuche. Le Français signe là le quatrième podium de sa carrière, au lendemain de sa 6ème place en descente, un classement partagé avec son compatriote Johan Clarey. Ce dernier a par ailleurs de nouveau intégré le Top 10 sur le super-G.

Coupe du monde : Pinturault, jeune premier médaillé de la saison
A seulement 20 ans, Alexis Pinturault a tout d’un futur champion. Dimanche 23 octobre, le jeune skieur de Courchevel est passé tout près de l’exploit et d’une première victoire en Coupe du monde lors du slalom géant de Sölden, en Autriche. 4ème à l’issue de la première manche, le Savoyard a réalisé une deuxième manche époustouflante, échouant à seulement 29 centièmes du vainqueur, l’Américain Ted Ligety. Une performance complétée par un bon résultat d’ensemble des Bleus, puisque Thomas Fanara prend la 6ème place (exaequo avec l’Autrichien Marcel Hirscher), et Steve Missilier termine 8ème. Du côté des filles, Tessa Worley débute la saison avec une belle 4ème place, tandis que Taïna Barioz se classe 9ème. L’hiver commence bien!


Ingrid Jacquemod lors de la descente d'Altenmarkt le 9 janvier dernier

Ingrid Jacquemod dit « stop »
A 32 ans, Ingrid Jacquemod, qui fut durant près de 15 ans pilier de l’équipe de France de ski alpin féminine, spécialité vitesse, a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive. La championne de Val d’Isère est montée six fois sur les podiums de Coupe du monde et a signé une victoire en descente à Santa Caterina en 2005. Tout au long de sa carrière, elle a été sacrée championne de France dans toutes les disciplines sauf le slalom. Elle a participé à trois Jeux Olympiques (2002, 2006, 2010) et à six championnats du monde, dont celui de 2009 dans sa station de Val d’Isère où elle n’a pas connu la réussite.

« Après 15 années passées en Coupe du Monde, ma passion pour le ski est restée intacte. L'exigence du sport de haut niveau fait que l'on ne peut pas tricher avec soi-même et je ressens le besoin de souffler avec la compétition. Je remercie toutes les personnes qui m'ont soutenue durant ma carrière. 15 ans d'apprentissage, de partage, de joie et de peine, et d'une richesse humaine exceptionnelle. Je suis fière de ce que j'ai accompli, et malgré cette saison en dessous de mes espérances, je raccroche mes skis avec un sentiment de plénitude », dit Ingrid Jacquemod sur le site de la Fédération Française de ski où elle reçoit les remerciements du président Michel Vion et du DTN Fabien Saguez « pour sa formidable carrière ».

Le beau bilan de l’hiver
Huit victoires signées Jean-Baptiste Grange en slalom (3), Tessa Worley (3) et Cyprien Richard en géant (1), Adrien Théaux en descente (1), 20 podiums en tout (avec quatre deuxièmes places et huit troisièmes places obtenues par 10 skieurs différents), quatre médailles lors des championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen (l’or pour Grange en slalom et pour l’équipe mixte en géant parallèle, l'argent et le bronze pour Richard et Worley en géant)… mais aucun globe de cristal, tel est le bilan de l’équipe de France de ski alpin cet hiver 2010-2011.


Adrien Théaux

Lors des finales de Coupe du Monde disputées du 14 au 20 mars à Lenzerheide (Suisse), la météo capricieuse a empêché la tenue des deux géants et des deux super-G. Alors qu’Adrien Théaux avait ouvert en descente le 14 mars en signant sa toute première victoire mondiale, Worley et Richard n’ont pu jouer leur chance pour les globes du géant jusqu’au bout. Ils reviennent à l’Allemande Viktoria Rebensburg et à l’Américain Ted Ligety. Quant à celui du slalom, il est remporté par le Croate Ivica Kostelic (également vainqueur du classement général) avec 36 points d’avance sur Jean-Baptiste Grange, son dauphin, qui a raté une porte en première manche du 10e et dernier slalom le 19 mars. Au bilan de cette saison pleine, seules les bleues du groupe vitesse (descente et super-g) ont manqué à l’appel des podiums….

Grande première pour Adrien Théaux!
Adrien Théaux, 26 ans, signe en toute fin de saison sa première victoire en Coupe du monde. Il s'impose dans la descente de Lenzerheide, mercredi 16 mars, première des neuf courses au programme dans la station des Grisons (Suisse) qui accueille cette année les finales 2010-2011. Parti avec le dossard N°8, il devance l'Autrichien Joachim Puchner de seulement 1/100e et le Norvégien Aksel-Lund Svindal de 16/100e. Le skieur de Val Thorens aura donc visité pour la première fois de sa carrière toutes les marches du podium cette saison : 2e du Super-G de Beaver Creek le 4 décembre, 3e de la descente de Kitzbühel le 22 janvier, et donc, enfin, vainqueur dans la toute dernière descente planétaire de l'hiver. Il s'affirme ainsi comme le leader du groupe "vitesse" de l'équipe de France. L'équipe de France ne comptait plus de victoire en descente depuis celle de Pierre-Emmanuel Dalcin sur la O.K. de Val d'Isère le 20 janvier 2007. A Lenzerheide, Yannick Bertrand se classe 9e, Johan Clarey 12e, et Guillermo Fayed est sorti du tracé. Par ailleurs, le Suisse Didier Cuche, 4e de cette épreuve, remporte le quatrième globe de cristal de descente de sa carrière.

Tessa Worley perd son dossard rouge
Pas de chance pour Tessa Worley. Non seulement elle est sortie du tracé dans la première manche du géant de Spindleruv Mlyn (République Tchèque) vendredi 11 mars, mais sa principale rivale au classement de la Coupe du monde de la discipline, l'Allemande championne olympique 2010 Viktoria Rebensburg qui pointait à 23 points de la Française a remporté cette course. Résultat, c'est désormais Rebensburg qui porte le dossard rouge avec 77 points d'avance sur Worley. Le dénouement en géant aura lieu lors des finales 2010-2011 à Lenzerheide (Suisse) le 19 mars. Tessa Worley devra s'imposer ou finir 2e en espérant que Rebensburg connaisse le même sort qu'elle à Spindleruv Mlyn. Le globe de cristal s'éloigne.
Sur l'Olympiabakken de Kvitfjell (Norvège), les hommes disputaient dans le même temps une descente remportée par le Suisse Beat Feuz, où Guillermo Fayed a pris une belle 6e place à 39/100e du vainqueur. Johan Clarey s'est classé 13e, Yannick Bertrand 16e, Adrien Théaux 19e et David Poisson 33e.


Alexis Pinturault

Pinturault au top, match nul pour Grange
Et voilà Alexis Pinturault ! Le skieur de Courchevel, 19 ans, champion du monde junior de géant pour la 2e fois à Crans-Montana (Suisse) en janvier, signe à Kranjska Gora samedi 5 mars son premier grand résultat en Coupe du monde : il se classe 2e du géant à seulement 2/100e du Suisse Carlo Janka et devant l’Américain Ted Ligety, le champion du monde 2009 et Olympique 2010, et l’actuel leader de la Coupe du monde de la discipline ! Pour signer cet exploit, Pinturault a réalisé une 2e manche d’anthologie en mettant plus d’une seconde à tous les concurrents. Parti avec le dossard 34 il s’était classé 16e sur le premier tracé. Les géantistes français ont réalisé un joli tir groupé dans le top 10 : Cyprien Richard 4e, Thomas Fanara 5e et Steve Missilier 9e… sans oublier Thomas Mermillod-Blondin, 11e !

Le slalom disputé le lendemain s’est achevé sur un match nul entre les deux prétendants au petit globe de cristal. Jean-Baptiste Grange a enfourché lors de la 1ère manche, et Ivica Kostelic dans la seconde. Résultat, l’écart se maintient à 36 points avant la finale de Lenzerheide (Suisse) le 19 mars. En Bref, si "Jibé" s’impose tandis qu’Ivica ne fait pas mieux que 3e, il remportera la coupe du monde de slalom. Si le français se classe jusqu’à la 7e place tandis que le Croate ne finit pas, il gagnera son 2e globe après celui de 2009. Kostelic, en course également pour remporter le classement général, reste maitre de son destin…

Enfin, le 5 mars à Tarvisio (Italie), Ingrid Jacquemod a signé une des meilleurs résultats de l’équipe de France féminine de vitesse cet hiver en prenant la 5e place de la descente à 12/100e du podium. La course a été remportée par la Suédoise Anja Paerson devant l’Américaine Lindsey Vonn, qui s’adjuge un deuxième petit globe de cristal après celui du Super-G.

Les bon comptes de Jean-Baptiste Grange
Après une folle semaine, riche en sollicitations diverses, suite à son titre mondial du slalom remporté à Garmisch-Partenkirchen le 20 février, et une inévitable décompression, Jean-Baptiste Grange a fait une très belle affaire à Bansko (Bulgarie), où se disputait dimanche 27 le 8e slalom de Coupe du monde de l’hiver. 7e après la première manche, le champion de Valloire s’est bien repris sur le 2e tracé pour obtenir son 5e podium consécutif depuis le mois de janvier, 3e derrière les Autrichiens Mario Matt et Reinfred Herbst. Alors qu’Ivica Kostelic n’a pas marqué (il a enfourché en première manche), "Jibé" a engrangé 60 points au classement du slalom, qui le voient revenir à 36 unités du leader croate du classement général de la Coupe du Monde. Avec deux slaloms encore au programme, le champion du monde 2011 a désormais toutes les cartes en main pour tenter de remporter le petit globe de cristal qui couronnerait une saison déjà très réussie ! Dans cette course bulgare, Steve Missilier, 18e de la première manche après avoir cassé un bâton lors de sa dévalée, a signé le meilleur temps du 2e acte, remontant 12 places pour se classer 6e.


Thomas Mermillod-Blondin

Enfin, toujours à Bansko, le super-combiné disputé samedi 26 février dans un ordre inversé (une manche de slalom puis un Super-G) a vu Thomas Mermillod-Blondin obtenir le premier podium de sa carrière en finissant 3e après un Super-G très réussi. Il était 15e après la manche de slalom.
Jean-Baptiste Grange, lui, avait remporté cette manche avant de sortir dans le Super-G… C’est l’Italien champion du monde Christoph Innerhoffer qui a gagné ce super-combiné de Bansko.

Mondiaux 2011 : l'apothéose avec Jean-Baptiste Grange!
Il l'a fait! 41 ans après Jean-Noël Augert (champion du monde de slalom en 1970 à Val Gardena), 29 ans après l'actuel président de la FFS Michel Vion (dernier champion du monde masculin français en ski alpin, vainqueur du combiné à Schladming en 1982), Jean-Baptise Grange a dominé le slalom des Mondiaux 2011 à Garmisch-Partenkirchen, dimanche 20 février. Vainqueur de la première manche au terme d'un parcours parfait sur l'impitoyable "Gudiberg", le champion de Valloire a tenu le choc sur un second tracé dégradé par le passage de 29 coureurs, surmontant plusieurs petites fautes pour finir par s'imposer pour 43/100e devant le Suédois Jens Byggmark. L'Italien Manfred Mölgg prend le bronze à 61/100e.

"Jibé" Grange, qui remporte son 3e slalom consécutif (après ses victoires à Kitzbühel et à Schladming en Coupe du monde fin janvier), signe un exploit qui entre dans le grand livre du sport français et conclut en apothéose une compétition réussie pour l'équipe de France. En géant, Cyprien Richard est devenu vice-champion du monde le 18 février, Tessa Worley a enlevé la médaille de bronze la veille, et tous deux ont remporté l'or de la compétition par équipes avec Thomas Fanara, Anémone Marmottan, Taïna Barioz et Gauthier de Tessières en dominant l'Autriche en finale, le 16 février. Quatre belles médailles pour les Bleus qui terminent au 2e rang du classement des nations de ces Mondiaux derrière l'Autriche !

Le fabuleux doublé de Jean-Baptiste Grange
C'est un exploit rare, en tout cas jamais encore réalisé par un slalomeur français, qu'a signé Jean-Baptiste Grange en 48 heures, de Kitzbühel à Schladming. Mardi 25 janvier, sous les projecteurs de la "Planai" entourée de 50.000 spectateurs, dans une ambiance de stade de football (fumigènes compris!), le champion de Valloire a remporté la course dont il rêvait, au prix d'une 2e manche parfaitement négociée. A Kitzbühel comme à Schladming, sur des profils de pente très différents, "JB" etait 4e a mi-course. Dans les deux cas, il a lâché les chevaux sur le second tracé et s'est mis hors de portée des adversaires qui se sont élancés après lui, en donnant à chaque fois l'impression visuelle de voler en début de course. Le Suédois André Myhrer, vainqueur de la première manche à Schladming avec 85/100e d'avance sur Grange, a ainsi été battu de 4/100e au final.

Ces deux victoires consécutives, un doublé seulement réalisé par les Autrichiens Mario Matt (2000), Benjamin Raich (2001), Hermann Pranger (2005) et le Finlandais Kalle Palander (2003) le relancent dans la course au globe de cristal du slalom, puisqu'il se rapproche à 96 points du Croate Ivica Kostelic et qu'il reste trois épreuves à disputer. Le jeu est ouvert!

Après une blessure à l'épaule fin décembre, et un début janvier où il avait perdu sa confiance en multipliant les sorties de piste, "JB" est revenu dans le jeu à Wengen (Suisse) le 16 janvier en finissant 3e. Sur cette lancée, dans la foulée de son doublé, et de sa 9ème victoire en Coupe du monde, il s'avance parmi les principaux favoris du slalom des championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen qui aura lieu le 20 février.

Adrien Théaux dans l'histoire
Adrien Théaux a écrit, samedi 22 janvier, une page de l'histoire du ski alpin français en montant sur la 3e marche du podium de la descente de Kitzbühel, l'épreuve la plus mythique du circuit. Sur la terrible Streif, le skieur de Val Thorens a signé le meilleur résultat français depuis 1998, quand Nicolas Burtin et Jean-Luc Crétier avaient terminé 2e et 3e derrière le Suisse Didier Cuche. Ce dernier s'impose en descente à Kitzbühel pour la 4e fois devant l'Américain Bode Miller. Théaux, auteur d'une dévalée magnifique, n'aurait sans doute jamais rêvé de partager les honneurs avec deux des meilleurs skieurs de ces dernières années. Après sa 2e place en Super-G à Beaver Creek en décembre dernier, il s'impose en leader du groupe "vitesse" français.

Jean-Baptiste Grange s'impose à Kitzbühel
La "Ganslern" de Kitzbühel, mecque du ski alpin, est en train de devenir la piste de Jean-Baptiste Grange. Vainqueur en 2008, 2e derrière son coéquipier Julien Lizeroux en 2009, absent en 2010 pour cause d'opération au genou, le slalomeur français est revenu, dimanche 23 janvier 2011, il a vu et il a vaincu. 4e après la première manche, Grange a construit sa victoire sur le haut du 2e tracé, signant le meilleur chrono malgré une grosse faute au milieu de sa dévalée, pour stopper la série victorieuse du Croate Ivica Kostelic, qui était 1er à mi-course et qui se classe au final 2e à 28/100e. Après une blessure à l'épaule fin décembre, et un début janvier où il avait perdu sa confiance en multipliant les sorties de piste, "JB" est revenu dans le jeu à Wengen (Suisse) il y a une semaine en finissant 3e. Sur sa lancée, il signe la 8e victoire de sa carrière en Coupe du monde sur une des pistes les plus difficiles du circuit, et pour la première fois, sans s'être retrouvé tout en haut de la feuille des temps après la première manche. Grange attend maintenant avec impatience la "nocturne" de Schladming, mardi 25 janvier, où il pourrait enfoncer le clou...

Premier podium pour Nastasia Noens
Pour Nastasia Noens, cela chauffait depuis plusieurs courses : après quatre top 10 consécutifs en slalom (6e à Aspen, 9e à Courchevel, 6e à Semmering et à Zagreb), la championne niçoise de 22 ans est montée sur son premier podium, sous les projecteurs de la "Griessenkar" à Flachau (Autriche) mardi 11 janvier. Sur une piste qu'elle affectionne, Noens a comme souvent cette saison brillé en première manche (2e chrono) mais a cette fois réussi à rester solide dans le 2e acte avec un 5e temps qui lui permet de se classer 3e à 52/100e de l'Allemande Maria Riesch et la Finlandaise Tanja Poutiainen, vainqueurs ex-aequo. Sandrine Aubert signe pour sa part son meilleur résultat de l'hiver, 8e, tout comme Anne-Sophie Barthet, 9e après une excellente 2e manche qui l'a vue remonter du 16e rang.


Cyprien Richard et Thomas Fanara

Le géant est Bleu !
Ca y est ! Cyprien Richard, toujours aux avant-postes en géant cette saison (on se souvient qu’il avait d’entrée signé le meilleur temps de la première manche à Sölden le 24 octobre, avant que la course ne soit annulée, puis s’était classé 2e à Alta Badia le 19 décembre) tient enfin sa première victoire en Coupe du Monde ! Il s’impose ex-aequo avec le Norvégien Aksel-Lund Svindal –un temps cumulé identique de 2.25:28- le 8 janvier à Adelboden, sur une des pistes les plus prestigieuses du circuit. Richard n’a pas fait les choses à moitié : seulement 21e chrono sur le premier tracé, il a joué un 2e acte de feu, pour « claquer » un temps inaccessible aux 20 concurrents qui se sont élancés après lui. Seul Svindal, 6e temps à mi-course, en ne lui concédant « que » 8/10e de seconde, a réussi à prendre place à ses côtés sur la plus haute marche du podium. C’est la première victoire française en géant masculin depuis Frédéric Covili à Alta Badia en décembre 2001. Constant lui aussi, Thomas Fanara a pris la 3e place, comme à Alta Badia il y a 3 semaines. Avec Tessa Worley chez les femmes, le géant tricolore est au plus haut niveau mondial cet hiver.


Steve Missilier

En slalom, en revanche, Julien Lizeroux et Jean-Baptiste Grange marquent le pas. Ils ont sont tous deux partis à la faute dans la première manche du slalom disputé dans la station suisse dimanche 9 janvier. Steve Missilier s’est classé 8e. Le Croate Ivica Kostelic, vainqueur de l’épreuve, s’empare du dossard rouge de leader du classement slalom… et également du classement général. Chez les dames, les épreuves de vitesse de Zauchensee (Autriche) ont souri à l’Américaine Lindsey Vonn (descente) et à la Suissesse Lara Gut (Super-G). Marion Rolland s’est montrée la meilleure française en se classant les deux fois au 13e rang.


Nastasia Noens

Le mois des slalomeurs
Après l’apéritif (le slalom parallèle organisé « en ville » à Munich le 2 janvier, où le beau parcours de Julien Lizeroux s’est arrêté en finale face au Croate Ivica Kostelic), voici, pour les slalomeurs, un menu très copieux : huit courses au programme (trois pour les dames, cinq pour les hommes) en janvier. A Zagreb (Croatie), mardi 4 janvier, l’Autrichienne Marlies Schild a poursuivi sa série victorieuse (son 3e succès consécutif en slalom), tandis que Nastasia Noens a accroché son 4e « top 10 » d’affilée en prenant la 6e place, et que Sandrine Aubert s’est remise sur les bons rails. Seulement 21e chrono de la 1ère manche, la skieuse des Deux Alpes s’est lâchée sur le second tracé, signant le 4e temps pour une 10e place au final, son meilleur résultat de l’hiver.


Julien Lizeroux

Le slalom masculin disputé lui aussi en nocturne, jeudi 6 janvier, a souri au Suédois Andre Myhrer, qui s'empare de la tunique rouge de leader du classement de la Coupe du Monde de slalom. Il a devancé l'idole de tout un peuple, Ivica Kostelic. Du côté des Français, Julien Lizeroux, 5e après la première manche, a gaspillé ses chances en négociant mal le haut du 2e tracé. Il se classe 7e. Jean-Baptiste Grange a pour sa part effectué une belle remontée (20e chrono de la première manche) en se classant 5e du 2e acte pour une 10e place au final. Géné par son épaule gauche abimée par une chute le 29 décembre, Grange s'est rassuré sur ses possibilités en ce mois où les épreuves vont s'enchaîner. Rendez-vous à Adelboden dimanche 9 janvier.

Tessa Worley irrésistible !
L'exploit reste rare dans l'histoire du ski français : mardi 28 décembre à Semmering (Autriche), Tessa Worley remporte son 3e slalom géant d'affilée en Coupe du monde. Après s'être imposée à Aspen, puis à St-Moritz, la championne du Grand Bornand, 21 ans, s'est cette fois élancée avec le dossard rouge de leader de la discipline, ce qui semble avoir décuplé ses forces puisque pour la première fois cette saison, elle a signé le meilleur temps de la première manche. Elle n'a pas tremblé non plus sur le second tracé, pour repousser l'Allemande Maria Riesch à 62/100e. « Ce qui a changé cet hiver ? Mon ski est plus stable », a-t-elle expliqué dans un anglais parfait au micro d'Eurosport dans l'aire d'arrivée, souhaitant au passage que son année 2011 continue comme celle qui s'achève. L'avance qu'elle prend en tête du classement du géant (97 points sur la championne olympique allemande Viktoria Rebensburg) lui permet d'ores et déjà d'entrevoir le "petit" globe de cristal !

Le lendemain, dans le slalom une nouvelle fois remporté par l’Autrichienne Marlies Schild, Nastasia Noens a de nouveau accroché un « top 10 » (son 3e consécutivement) en prenant la 6e place, tandis que le même jour à Bormio, la dernière course de l’année, la descente masculine sur la terrible « Stelvio » a vu Adrien Théaux prendre une belle 7e place.


Cyprien Richard (n°9) et Thomas Fanara (n°19) encadrent Ted Ligety

Richard et Fanara sur le podium à Alta Badia
Il s’en est fallu de très peu pour que Cyprien Richard ne prive l’Américain Ted Ligety d’un 3e succès consécutif en géant, dimanche 19 décembre sur la « Gran Risa » d’Alta Badia (Italie). En tête après la première manche, le Français de 31 ans l’était encore à l’intermédiaire sur le second tracé. Mais en tendant ses lignes, il a accroché une porte de la main, ce qui lui a fait perdre de la vitesse et lui a coûté les 14/100e qu’il concède à l’arrivée. Sur le podium, Ligety était encadré par deux skieurs bleus. Thomas Fanara, 4e de la première manche, a réalisé un festival sur le deuxième parcours glacé, meilleur temps, et surtout, premier podium de sa carrière à la clé. En géant, il faut remonter sept ans en arrière (Frédéric Covili et Joël Chenal 2e et 3e à Sölden en 2003) pour trouver deux Français sur le podium en Coupe du monde. A Val d’Isère, l’Américaine Lindsey Vonn a raflé toutes les courses disputées sur la « OK » : descente, super-sombiné et super-G. Du côté des Françaises, c’est la régionale de l’étape, Ingrid Jacquemod qui a obtenu le meilleur résultat en se classant 5e de la descente disputée samedi 18 décembre.


Nastasia Noens

Mardi 21 décembre, Courchevel a acceuilli le 3e slalom de la Coupe du monde féminine dans son stade Emile-Allais, 32 ans après avoir organisé un géant masculin remporté par le Suédois Ingemar Stenmark. Nastasia Noens a fait vibrer la foule compacte (environ 15.000 spectateurs) en signant le 3e temps de la première manche. Sur la retenue lors du second acte, elle a rétrogradé au 9e rang, mais signe toutefois un nouveau "top 10" après sa 6e place à Aspen fin novembre. Quant à Sandrine Aubert, la meilleure slalomeuse française de la saison dernière, elle ne connait toujours pas la réussite. Après son abandon en première manche à Levi et sa 14e place à Aspen, la skieuse des Deux Alpes n'a signé que le 21e temps de la première manche suite à une grosse faute en début de parcours, puis a déchaussé un ski dans la seconde. L'épreuve a été gagnée avec une avance considérable par l'Autrichienne Marlies Schild.

Tessa Worley enchaîne
C’était la fête aux skieurs du Grand Bornand dans les Alpes, le 12 décembre. A Saint-Moritz, Tessa Worley a fait coup double : 15 jours après s’être imposée à Aspen, la skieuse de poche a rejoué le même scenario : 5e de la première manche du géant, un second parcours d’enfer, et la victoire au bout pour 1/100e de seconde, cette fois devant la Finlandaise Tanja Poutiainen. A Aspen le 27 novembre, Worley avait gagné de la même façon, par le plus petit des écarts, en battant la championne olympique allemande Viktoria Rebensburg ! Avec cette série déjà exceptionnelle Tessa Worley rejoint… Carole Merle, gagnante de deux géants d’affilée durant l’hiver 1993. Par ailleurs, elle endosse le maillot rouge de leader de la spécialité ! Les géantistes françaises ont brillé collectivement dans la station suisse, puisqu’Anemone Marmottan et Taina Barioz ont pris les 4e et 5e places de la course.

Lui aussi originaire du Grand Bornand, Steve Missillier est revenu du diable vauvert dans le slalom disputé sur la Face de Bellevarde à Val d’Isère le 12 décembre. Seul Français qualifié dans le top 30 pour la deuxième manche, après les échecs de Jean-Baptiste Grange et de Julien Lizeroux, il pointait au 25e rang, avant de s’envoler sur le second tracé en creusant des écarts ahurissants. Tous les skieurs partis après lui ont buté sur son chrono stratosphérique, sauf les deux autrichiens Marcel Hirscher et Benjamin Raich. Au final, Missilier obtient le premier podium de sa carrière en Coupe du Monde.

Grande première pour Adrien Théaux!
Il n'a été devancé que de 11/100e de seconde par l'Autrichien Georg Streitberger, mais qu'importe. Le talent d'Adrien Théaux a éclaté au grand jour, samedi 4 décembre à Beaver Creek (Etats-Unis) lors du Super-G où en prenant la 2e place, il est monté sur le premier podium de sa carrière en Coupe du Monde et a comblé un vide de six ans dans cette discipline pour l'équipe de France de ski alpin, après la 2e place de Pierre-Emmanuel Dalcin à Garmisch en février 2004. Auteur d'une superbe dévalée de la "Birds of Prey", Théaux signe le 3e podium français en ce début de saison, après les victoires de Jean-Baptiste Grange dans le slalom de Levi, et de Tessa Worley dans le géant d'Aspen.
A Beaver Creek, la descente prévue le 3 décembre a été annulée à cause d’un vent trop violent, tandis que dans le géant disputé le dimanche et remporté par l’Américain Ted Ligety, Cyprien Richard et Thomas Fanara ont tous deux terminé dans le top 10 (respectivement 6e et 8e ). Jean-Baptiste Grange est pour sa part sorti du tracé en 1ère manche. A Lake Louise (Canada) où l’Allemande Maria Riesch a gagné les deux descentes devant l’Américaine Lindsay Vonn, cette dernière remportant ensuite le Super-G devant… Maria Riesch, les meilleures Françaises ont été Marion Rolland (7e de la première descente le 3 décembre) et Marie-Marchand Arvier (13e de la seconde descente le lendemain et 15e du Super-G le 5 décembre)

Tessa Worley géante à Aspen
Tessa Worley a frappé un grand coup à Aspen (Etats-Unis) le 27 novembre dans le 2e géant de la saison. Déjà gagnante sur la « Ruthie’s Run » de la station du Colorado en 2008, la skieuse du Grand Bornand a remonté un handicap de 60/100e synonyme d'une huitième place à l’issue de la première manche, pour signer la 3e victoire de sa carrière en réalisant un second parcours de feu.
Pour l’équipe de France de ski alpin, ce premier week-end de la tournée nord-américaine se traduit également par la 5e place de Johan Clarey dans la descente de Lake Louise (Canada) remportée par l’Autrichien Michael Walchhoffer et le 6e rang obtenu par Nastasia Noens –le meilleur résultat de sa carrière en Coupe du Monde- dans le slalom d’Aspen le 28 novembre. Une course où Sandrine Aubert n’a jamais trouvé le bon rythme pour se classer 14e au final. Les femmes enchaînent sur Lake Louise pour deux descentes (les 3 et 4 décembre) et un Super-G (le 5), tandis que les hommes ont rendez-vous à Beaver Creek dans le Colorado pour une descente, un Super-G et un géant du 3 au 5. Dès les premiers entraînements de descente, mardi 30 novembre, Adrien Théaux signe le 2e chrono à Beaver Creek, et Mario Rolland, le meilleur temps à Lake Louise!

Retour gagnant pour Jean-Baptiste Grange
Jean-Baptiste Grange a signé un retour fracassant en Coupe du monde, en remportant le premier slalom de la saison, dans la station finlandaise de Levi dimanche 14 novembre. Blessé depuis le 6 décembre 2009 (rupture des ligaments croisés du genou droit) à Beaver Creek, le skieur de Valloire n’avait plus disputé de slalom depuis un an et sa 3e place à… Levi le 15 novembre 2009. Pour remporter la 7e victoire de sa carrière, et endosser d’entrée le dossard rouge de leader de la Coupe du monde de slalom, "JB" a creusé de gros écarts dès la première manche et a encore signé le 2e chrono sur le second tracé pour devancer de 33/100e le Suédois Myhrer et de 97/100e le Croate Kostelic. Il s’est montré aérien et largement au dessus du lot. L’exploit, qui consiste à s’imposer après un long arrêt sur blessure, reste rare dans le ski alpin. Quel retour ! Julien Lizeroux a pris la 10e place, Steve Missilier la 12e et Thomas Mermillod-Blondin, parti avec le dossard n°63, a réussi un joli "top 30" pour se classer 21e au final.
Du côté des filles, qui disputaient leur épreuve la veille, Anémone Marmottan s’est montrée la meilleure française en finissant 14e. Sandrine Aubert est sortie du tracé en première manche.


Cyprien Richard

Cyprien Richard brille pour rien à Sölden
Ce n’est sans doute que partie remise pour Cyprien Richard. Le géantiste Français a devancé tous les gros bras de la discipline dans la première manche de la course d’ouverture de la saison 2010-2011 sur le glacier de la Rettenbach à Sölden le 24 octobre. Parti avec le dossard N°8, Richard était posté en haut de la feuille des temps, devant cinq skieurs groupés en 15/100e de seconde, quand le brouillard s’est accroché au relief, provoquant l’annulation de la seconde manche… et de la course. Le géant de Sölden ne sera pas recouru, il n’y aura donc que six épreuves dans cette discipline durant la saison, la prochaine étant programmée à Beaver Creek (USA) le 3 décembre. Cyprien Richard n’est pas le seul à avoir pris date pour la suite des évènements : six français s’étaient qualifiés pour le top 30 en seconde manche : Gauthier de Tessières (14e), Jean-Baptiste Grange de retour de blessure (15e), Thomas Fanara (17e), Steve Missilier (23e) et Thomas Mermillod (30e). Le géant féminin s’est disputé la veille et a été remporté par la championne olympique allemande Viktoria Rebensburg. La meilleure française a été Tessa Worley, 8e juste devant Anémone Marmottan. Taina Barioz a abandonné en 2e manche, alors qu’Anne Sophie Barthet, Marion Bertrand, Ingrid Jacquemod, Nastasia Noens et Adeline Baud n’ont pas dépassé la 1ère manche.


Jean-Baptiste Grange en 2009, vainqueur de la Coupe du monde de slalom

Des nouvelles des Français
L’équipe de France de ski alpin, qui a réalisé un superbe hiver 2009-2010 en Coupe du Monde mais n’a pas connu la réussite lors de Jeux Olympiques de Vancouver, s’est retrouvée à Chambéry puis sur le lac d’Aiguebelette les 10 et 11 juillet, pour son premier regroupement en vue de la prochaine saison qui sera marquée par les championnats du monde à Garmisch (Allemagne). A cette occasion, entre réunions et informations diverses, elle a pu retrouver ses blessés de l’hiver dernier : Thomas Fanara, Pierre-Emmanuel Dalcin, Marion Rolland, Pierrick Bourgeat et bien sûr, Jean-Baptiste Grange. Le meilleur slalomeur mondial 2009 à déjà repris le ski à Val d’Isère, et, dit-il « Tout s’est bien passé. Les sensations reviennent vite ». Les Bleus vont maintenant passer deux mois au Chili (août et septembre) où règne l’hiver austral, pour un stage au long cours d’avant-saison.



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016