Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Natation - Archives 2008-2012

 

JO - Sauvage au rendez-vous
Quatre rangs de mieux que Gilles Rondy il y a quatre ans aux JO de Pékin, Julien Sauvage a terminé à la 11e place (en 1'50"51'"3) du second millésime olympique du 10 km en eau libre dans le lac Serpentine, au cœur de Hyde Park, vendredi 10 août 2012. À chaque passage des six boucles du tracé de 1,7 km, Julien a pointé, successivement, aux 13e, 7e, 14e, 6e et 11e rangs. Pur produit du demi-fond en piscine, le Tunisien Oussama Mellouli s'est imposé pour l'or (1'49"55'"01), devant l'Allemand Thomas Lurz (1'49"58"'5), 3e en 2008. Le podium a été complété par le Canadien Richard Weinberger (1'50"00"'3).

JO - Belle course d'Aspord
Successivement 19e, 14e, 10e, 7e puis 12e au passage des cinq premiers tours du circuit du 10 km dames, Ophélie Aspord a achevé le 6e et dernier tour du circuit balisé dans le lac Serpentine à la 6e place (1h58mn43s1), à une minute du podium olympique, jeudi 9 août 2012. Son objectif de pointer parmi le top 8 est totalement rempli. Quatre ans en arrière, Aurélie Muller avait occupé la 21e place de la première édition du 10 km féminin aux JO de Pékin. Demain, même lieu, même heure, c'est au tour de Julien Sauvage, le premier à s'être qualifié aux Jeux Olympiques de Londres, d'affronter la concurrence.
Source : FFN

JO - Plongeon : C'est fini pour Labeau
Vingt et unième en haut vol il y a quatre ans aux Jeux olympiques de Pékin, Audrey Labeau disputait, mercredi 8 août 2012, les éliminatoires de sa spécialité où elle a déjà pris part à deux finales mondiales lors des championnats du monde de 2007 et 2009. Vingt-quatrième (261,05) à l'issue des cinq plongeons sur un ensemble de vingt-six engagées, Audrey n'a pas franchi la barre du premier tour pour prétendre se qualifier en demi-finale, un privilège dévolu aux seize premières.
Source : FFN

JO - Natation synchronisée : Belle prestation des Françaises !
L'objectif de gagner au moins une place dans la hiérarchie mondiale lors de la finale olympique du duo, mardi 7 août 2012, a été rempli par nos représentantes. Onzième à pékin, le duo des bleues a gagné un rang en finale (88,560). Nagé une seconde fois parChloé Willhelm et Sarah Labrousse , le programme libre du duo français a repoussé les assauts de la paire américaine (87,770). Quant au duo britannique qui était aussi en ligne de mire, il a devancé les Françaises en pointant à la 9e place (89,170).
Source : FFN

JO - Plongeon : Pas de final pour Rosset !
Immense déception pour Matthieu Rosset qui n'a pas été en mesure de se qualifier à la finale du 3 m, mardi 7 août 2012. Quinzième de la demi-finale (422,50), le champion d'Europe en titre, 6e Européen à l'issue du concours, n'a manifestement pas plongé à son niveau. Comme la veille aux éliminatoires, le ratage de son 2e plongeon sur les 6 à accomplir l'a relégué dans les profondeurs du classement et il lui a été impossible d'intégrer le top 12 où le dernier qualifié a signé un total de 456,85, une notation accessible à Matthieu qui a déjà obtenu 504,00 lors des Euro 2012 sur cette épreuve.
Source : FFN

JO - Plongeon : Rosset en demi-finale !
Sueurs froides et guerre des nerfs, lundi 6 août 2012, aux éliminatoires du 3 m messieurs pour savoir si Matthieu Rosset et Damien Cely étaient en mesure de passer le cap des éliminatoires, à savoir figurer parmi les 18 premiers sur un ensemble de 29 engagés. Après avoir abîmé le 2e des 6 plongeons, Matthieu Rosset a réussi à se reprendre pour finalement achever son concours à la 13e place des éliminatoires. Quant à Damien Cely, 22e (413,30), son aventure olympique s'arrête là. Demain, en demi-finale, Matthieu devra impérativement pointer dans le top 12 pour prétendre prendre part à la finale.
Source : FFN

JO - Natation synchronisée : Le duo en finale !
Cela faisait partie de leur ambition ! Chloé Willhelm et Sarah Labrousse accèdent à la finale du duo synchronisé des Jeux Olympiques. Après avoir terminé 11e des éliminatoires du programme technique avec 87,700 pts, dimanche 5 août 2012, les Françaises ont grappillé une petite place lors du programme libre. Sur le thème du Lac des signes, les Bleues ont pris la 10e place avec 88,340 pts. Au classement cumulé des deux notations, technique et libre, qui détermine les 12 duos qualifiés en finale, la paire française occupe actuellement la 11e place (176,040). Rendez-vous demain pour la finale.

JO - Quand un Manaudou en cache un autre !
La piscine de Londres s'est enflammée, vendredi 3 août 2012. Le petit frère de Laure Manaudou a rejoint sa sœur sur le toit de l'Olympe. Le Marseillais a dominé ses adversaires lors de la finale du 50m NL s'offrant le scalp du Brésilien César Cielo. Florent Manaudou pulvérise son record personnel en 21''34, huit ans après le sacre de sa grande sœur. La jeune nageuse Anna Santamans ne sait pas qualifié pour la finale du 50mNL. La Française a effectué le 10ème temps. Damien Joly s’est aligné quant à lui au départ des séries du 1500m NL. Mais malheureusement, avec un chrono de 15'08''50, il ne pourra faire partie de la finale olympique. Dans le 4x100m 4N F, les françaises terminent 7ème de leur série, et ne parviennent donc pas à se qualifier pour la finale. Il en sera de même pour les hommes, eux aussi sortis dans les séries. En fin de soirée, Alexianne Castel n'a pas réussi à monter sur le podium (7ème) du 200m dos malgré un très bon chronomètre (2'08''43). C'est l'Américaine de 15 ans, Ledecky, qui est sacrée championne olympique avec un temps de 8'14''63. Coralie Balmy termine, quant à elle 7ème du 800m NL en 08'29''26.

JO - Plongeon : Sans surprise...
C'est déjà terminé pour les Françaises engagées au tremplin à 3m, vendredi 3 août 2012. Fanny Bouvet et Marion Farissier se classent respectivement 26ème et 27ème de l'épreuve.

JO - Trio de finalistes
La natation française est parvenue, jeudi 2 août 2012, à qualifier 3 nageurs dans les finales du 50m NL H, 800M NL F et 200m dos F. Amaury Leveaux et Florent Manaudou s’alignent au départ des séries du 50m NL, mais seul Florent passe en demi-finale et parvient ensuite à se hisser jusqu’en finale. Pour Clément Lefert, c’est plus compliqué dans les série du 100 papillon H. Trop loin des meilleurs chronos, il n’accède pas à la finale. Pour les filles, Coralie Balmy avec le 8ème temps se qualifie pour la finale du 800mNLF, tout comme Alexianne Castel qui sort des séries, puis de sa demi-finale du 200m dos F. Laure Manaudou, quant à elle ne parvient pas à la rejoindre.

JO - Et le bronze pour les filles !
Magnifiquement lancées par Camille Muffat, qui avait assuré la qualification pour la finale le matin, les filles du relais 4x200m nage libre féminin décrochent une splendide médaille de bronze ! Plongeant avec un léger avantage sur les deux relais favoris, les Américaines et les Australiennes, Charlotte Bonnet, benjamine de l'équipe réalisait un énorme 200m et maintenait la France en troisième position, loin devant le Canada et la Chine. Ophélie-Cyrielle Etienne conservait un écart substantiel puis Coralie Balmy assurait le dernier relais, résistant au retour des adversaires et touchant avec 3 secondes d'avance sur les Chinoises. Offrant à ses copines un podium olympique, Camille Muffat complète sa propre collection de médailles londoniennes : or, argent, bronze. Perfect ! Du côté du 100m NL, les hommes les plus rapides des bassins avaient rendez-vous avec l'histoire. Yannick Agnel était attendu mais il a finalement échoué à 4 centièmes de la médaille de bronze.

JO - L'argent fait le bonheur
L'argent a sonné deux fois, aujourd'hui, pour le clan des Tricolores. Dans la dynamique argentée de Camille Muffat au 200 m nage libre, les relayeurs du 4 x 200 m nage libre (Amaury Leveaux, Grégory Mallet, Clément Lefert et Yannick Agnel, qui a remplacé Jérémy Stravius) ont obtenu l'argent olympique (7:02.77, nouveau record de France). Il s'agit de la cinquième médaille remportée à ces Jeux par nos ressortissants, dont trois en or. Et nous ne sommes qu'à mi-Jeux ! Dans les séries du 100 m, Yannick Agnel et Fabien Gilot sont passés sans encombre. En demi-finales, Yannick Agnel a signé le 7ème chrono (48.23), une performance à 21 centièmes de son record personnel. Quant à Fabien Gilot, le deuxième sprinter tricolore en lice, il a émargé à la 11ème place (48.49). Onze centièmes lui auront manqué pour entrer en finale.

JO - Immense Agnel !
Vingt-quatre heures après la médaille d'or individuelle de Camille Muffat au 400 m NL, Yannick Agnel, médaillé d'or la veille au relais 4 x 100 m nage libre, a conquis, lundi 30 juillet 2012, le plus noble métal olympique du 200 m nage libre (1:43.14, nouveau record de France et 3e performer mondial de tous les temps). Deux fois l'or en deux jours, Yannick est entré dans la légende des Jeux en étant le premier nageur français à connaître cet immense bonheur. Et ce n'est pas fini, car il lui reste encore le 4 x 200 m nage libre et, dès demain matin, les séries du 100 m nage libre pour compléter sa moisson d'or. Second temps fort attendu de la soirée pour le clan des Tricolores, la finale du 100 m dos messieurs nagée par Camille Lacourt s'est achevée par une malheureuse quatrième place (53.08), à onze centièmes du bronze. Et pourtant, Camille a mené plus des trois quarts de la course et sa déconvenue est intervenue dans les derniers mètres de sa course. Par ailleurs, Camille Muffat s'est remise au travail, ce matin, pour disputer les séries du 200 m nage libre. Dosant sagement son effort, elle a réalisé le 12e temps (1:58.49), s'ouvrant les portes des demi-finales où elle a réalisé par la suite le 3ème temps.. Encore une fois, Camille a contrôlé en grande professionnelle l'allure de sa course pour ne pas trop puiser dans ses réserves et offrir, demain soir, en finale le meilleur d'elle-même. Sa quête pour une seconde médaille olympique est enclenchée. Reste à connaître la couleur du métal ? Seconde française engagée sur cette course, Ophélie-Cyrielle Etienne a hérité du 18e rang (1:59.15), un classement synonyme de non-qualification pour le tour suivant.

JO - Le début du show !
En une réunion, la France a ajouté deux médailles d'or à son palmarès olympique. Camille Muffat, la digne héritière de Laure Manaudou, et les quatre relayeurs du 4 x 100 m nage libre (Yannick Agnel, Fabien Gilot, Clément Lefert et Amaury Leveaux) – sans oublier les deux remplaçants du matin en séries (Alain Bernard et Jérémy Stravius)– ont écrit de leurs attaques de bras ces deux temps forts londoniens pour le clan des Bleus. N'oublions pas Coralie Balmy, 6ème de la finale du 400 m nage libre (4:05.95), qui a nagé aux côtés de Camille dans une finale en or. dans les autres séries, Yannick AGgnel, 3e temps du 200 NL (1:46.60) et Camille Lacourt, 4e performer du 100 dos (53.51) disputeront les demi-finales. Il en va de même pour Grégory Mallet, 12e des séries du 200 NL (1:47.39) alors que Benjamin Stasiulis, 31e du 100 dos (55.36) en sera privé. Chez les filles Alexianne Castel, 14e (1:00.16, record personnel), disputera les demi-finales tandis que Laure Manaudou, 22e (1:01.03), est éliminée. Au 100 brasse, Fanny Babou a émargé à la 32e place (1:09.76), un rang insuffisant pour prendre part aux demi-finales.

JO - Faux départs...
Trois Bleus tout neuf pour les JO ont ouvert, ce samedi 28 juillet 2012, la compétition des Tricolores dans la capitale londonienne. Première sur les plots aux séries du 100m papillon dames, Justine Bruno, 38e au général (1:01.44), n'a pas décroché les demi-finales. Au 100m brasse messieurs, 17e (1:00.59, RP), 2 malheureux centièmes ont manqué à Giacomo Perez Dortona pour disputer les demi-finales. Enfin, au 400m 4 nages dames, Lara Grangeon a signé le 18e temps (4:44.28), alors que le temps d'accès à la finale a été fixé à 4:36.09.

Natation synchronisée – TQO : Qualification pour le duo bleu
La donne était simple ce weekend à Londres : finir dans les 20 meilleurs duos pour décrocher sa place aux Jeux. Et c'est dans la future piscine olympique que Sara Labrousse et Chloé Willhelm ont validé leur sélection en se classant 8ème après l'addition des épreuves libre et technique. Le ballet français n'a, quant à lui, pas réussi à se qualifier pour les JO. 7ème au classement final, seuls les 3 premières formations obtenaient leur passe pour l'aventure olympique.

Natation – ChF : Des championnats tout en surprise !
A l’issue des championnats de France qui se déroulaient à Dunkerque, du 18 au 25 mars, 29 nageurs ont réalisé les minimas olympiques. La Fédération Française de natation a ainsi dévoilé, dimanche 25 mars 2012, la liste des nageurs sélectionnés pour participer aux Jeux Olympiques de Londres 2012, sous réserve de validation par la Commission nationale du haut-niveau. Chez les femmes, 12 nageuses ont tiré leur épingle du jeu sur 11 épreuves : Fanny Babou (4x100m 4 nages), Coralie Balmy (400m, 800m, 4x200m), Charlotte Bonnet (4x200m, 4x100m 4 nages), Justine Bruno (4x100m 4 nages), Alexianne Castel (100m dos, 200m dos, 4x100 4 nages), Ophélie-Cyrielle Etienne (4x200m), Margaux Farrell (4x200m), Lara Grangeon (400m 4 nages), Mylène Lazare (4x200m), Laure Manaudou (100m dos, 200m dos, relais 4x100n 4 nages), Camille Muffat (200m, 400m, 4x200m), Anna Santamans (50m). Chez les hommes, 17 nageurs représentants 9 épreuves devraient se retrouver dans le bassin londonien : Yannick Agnel (100m, 200m, 4x100m, 4x200m, 4x100m 4 nages), Alain Bernard (4x100m), Loris Bourelly (4x200m), Hugues Duboscq (4x100m 4 nages), Fabien Gilot (100m, 4x100m), Damien Joly (1500m), Camille Lacourt (100m dos, 4x100m 4 nages), Clément Lefert (4x100m, 4x200m, 4x100m 4 nages), Amaury Leveaux (50m, 200m, 4x100m, 4x200m), Grégory Mallet (4x200m), Florent Manaudou (50m), William Meynard (4x100m), Anthony Pannier (1500m), Giacomo Perez Dortona (4x100m 4 nages), Romain Sassot (4x100m 4 nages), Benjamin Stasiulis (100m dos, 200m dos, 4x100m 4 nages), Jérémy Stravius (4x200m).

Ch F : La course aux minimas olympiques

Sélectifs pour les JO de Londres, les championnats de France se déroulent à Dunkerque, du 18 au 25 mars 2012. Lara Grangeon est la première nageuse à passer le minima olympique sur 400m 4 nages. A sa suite, Camille Muffat a remporté le 400m NL en 4’01’’13, puis le 200m NL en 1'55''40, nouveaux records de France. Coralie Balmy (400m NL), Hugues Duboscq et Giacomo Perez Dortona (4x100m 4 nages), Yannick Agnel (200m NL, RF en 1'44"42) et Amaury Leveau (200m NL) Camille Lacourt et Benjamin Stasiulis (100m dos), Laure Manaudou et Alexiane Castel (100m dos) sont également sur les plots olympiques.

Plongeon : Au lendemain du dernier jour de la Coupe du monde à Londres, les plongeurs n'ayant pas atteint la 18ème place aux 3m et 10m ont participé aux dive off, séquence de rattrapage et dernière occasion d'obtenir un quota olympique. Quatre Bleus, étaient concernés. Si Damien Cély, 7ème à 3m, aura du mal à rejoindre Matthieu Rosset, déjà qualifié, tout reste possible pour Audrey Labeau, 4ème au 10m (292,20), Marion Farissier et Fanny Bouvet, 5ème et 7ème au 3m (283,10 et 272,30). Le nombre de places restantes n'a pas été communiqué par la FINA. Celle-ci enverra un courrier le 9 juin prochain pour annoncer les derniers qualifiés

Meeting de Nice : Yannick Agnel impressionne
A quelques semaines des championnats de France, les nageurs Français se rôdent à travers les meetings. Celui de Nice (17-19 février 2012) était au programme de certains d’entre d’eux, dont le champion olympique Alain Bernard. Ce dernier s’est rassuré en s’offrant le 50m NL dans un chrono de 22"77. Yannick Agnel réalise, lui aussi, une excellente performance sur le 200 m NL puisqu’il signe la meilleure performance mondiale de la saison en 1’45’’52 devant son partenaire de club Clément Lefert (1’47’’39). Le Niçois domine également le 100m NL réalisant le meilleur temps français de l'année et le quatrième mondial (48"80). Alain Bernard (49"26) et Clément Lefert (49"60) complètent le podium. Chez les femmes, Camille Muffat a nagé un remarquable 100 m papillon (58.37), un temps qui lui permettrait de se qualifier pour les Jeux Olympiques si elle le réalisait en finale des championnats de France.

Meeting de Montpellier : Répétition générale avant les championnats de France
L’élite de la natation française s’était donnée rendez-vous au meeting de Montpellier, du 3 au 6 février. Camille Muffat s’est distinguée en réalisant la meilleure performance de l’année et son record personnel sur 400m NL en 4’03’’21. La Française a également établi la deuxième MPM de l’année sur 200m en 1’56’’57. De son côté, le champion du monde du 100m dos, Camille Lacourt obtient l’or en 54’’33. Florent Manaudou s’adjuge le 50m NL en 22’52 et le 100m NL en 49’67.

Meeting du Luxembourg : Le brasseur havrais Hugues Duboscq a pris la troisième place du meeting de Luxembourg (grand bassin) sur 100 m brasse (1’02’’23) dimanche 29 janvier. La veille, il avait terminé deuxième du 50m brasse.

Natation synchronisée : L’Open de Montreuil aura souri aux Françaises ce weekend, puisque le ballet Français prend la troisième place du ballet technique avec un total de 87,110pts, et la deuxième en libre, grâce à une chorégraphie déclinée sur le thème du vent.

Natation synchronisée : Le ballet français composé de Laura Auge, Maëva Charbonnier, Margaux Chrétien, Charlotte Frakoviak, Chloé Kautzmann, Sara Labrousse, Maïté Mejean, Chloé Willhelm, Marie Annequin (remplaçante) et Lauriane Pontat (remplaçante) a réussit une belle prestation à l’Open de Bonn (Allemagne), dimanche 22 janvier. Les nageuses terminent quatrième avec un total de 174,2050, devancées par la Chine (3ème), l’Ukraine et le Japon, grand vainqueur.

Meeting de Nancy : Agnel cumule les courses
Nancy accueillait l’élite des nageurs français les 20 et 21 janvier 2012 pour son meeting annuel en grand bassin. Ce meeting avait valeur de test pour les Bleus à deux mois des championnats de France. La palme revient à Yannick Agnel, qui s’octroie pas moins de trois courses avec le 100/200m et 400m. Dans la confrontation entre les deux champions du monde au 100 m dos, Camille Lacourt domine largement Jérémy Stravius (53’’59 contre 54’’83). L’autre sensation du meeting est à mettre au profit de Florent Manaudou, le petit frère de Laure, qui s’impose devant le médaillé de bronze olympique Alain Bernard au 50m NL. Fabien Gilot termine sixième (23''58). Coralie Balmy remporte le 400 m NL, tout comme Aurore Mongel qui obtient l’or sur le 100 m et 200 m papillon.

Natation : Vedette du meeting de l’Océan Indien, à Saint-Paul de la Réunion, jeudi 29 décembre 2011. Amaury Leveaux a remporté sans difficulté le 200 m en petit bassin en 1’48’’85.

CE (pb) : Leveaux sauve l’honneur
Le DTN, Christian Donzé, avait modéré l’ambition française en fixant à « au moins une médaille » l’objectif de la jeune délégation engagée aux championnats d’Europe en petit bassin, qui se déroulaient à Sczezcin, en Pologne, du 8 au 11 décembre 2011. Un résultat obtenu au chiffre près, grâce à la médaille d’argent d’Amaury Leveaux au 50 m papillon (22’’74). L’élève de Philippe Lucas, qui n’était plus monté sur un podium international depuis deux ans, rate la médaille d’or à quatre centièmes seulement de l’Ukrainien Andriy Govorov.


Camille Muffat

Les Bleus en forme
Les nageurs français s’exportent toujours aussi bien. A Atlanta, en Géorgie, Camille Muffat a envoyé un message éloquent à ses rivales américaines en réalisant un triplé en nage libre, 200, 400, 800 m, aux championnats des Etats-Unis open en grand bassin. Une réussite que son partenaire d’entraînement, Yannick Agnel, a presque pu égaler, s’imposant sur 200 et 400 m avant de prendre la 2ème place du 100 m. A Eindhoven, Camille Lacourt a dominé sans angoisse le 100 m dos des championnats des Pays-Bas. Enfin, Alain Bernard a démontré qu’il fallait toujours compter sur lui, le champion olympique s’offrant le meilleur chrono mondial de l’année en petit bassin sur 100 m (46’’59), aux championnats de France à Angers.

Championnat des Etats-Unis : Comme un poisson dans l'eau !
Yannick Agnel ne regrettera pas son voyage à Atlanta, en Géorgie. Le Niçois s’est offert le titre de champion des Etats-Unis du 400 m en grand bassin, en 3’47’’78. Clément Lefert (4ème) et Sébastien Rouault (5ème), se sont approchés tout près du podium. Même distance, et même performance, pour sa camarade d’entraînement, Camille Muffat. Elle s’est imposée largement en finale, dans le temps de 4’03’’64. Eliminée de la finale A du 400 m, Laure Manaudou s’est consolée en remportant la finale B, en 4’12’’02. Pour son entrée dans la compétition, Frédérik Bousquet a pris la 3ème place du 50 m en 22’’37.

Meeting de rentrée Les nageurs français s’exportent toujours aussi bien. A Minneapolis, aux Etats-Unis, Frédérick Bousquet a remporté le 50 m du Grand Prix (22’’17), Yannick Agnel est monté deux fois sur le podium (2ème du 200 m en 1’48’’10, 3ème du 400 m en 3’50’’52), Clément Lefert a signé un joli chrono au 100 m (2ème en 49’’44), alors que Camille Muffat réalisait le meilleur temps du 800 m (8’31’’23) prenait la 3ème place du 400 m (4’08’’28). En revanche, Laure Manaudou, pour sa deuxième compétition depuis l’annonce de son retour, n’a atteint la finale que sur une seule distance, le 200 m dos (8ème en 2’21’’64), mais en profitant du forfait de deux concurrentes. A Tokyo, Alain Bernard a effectué une rentrée prometteuse à Tokyo : 3ème sur 50 m (21’’60), 4ème sur 100 m (47’’49). (14 novembre 2011)


Camille Muffat

Meeting de Gênes (pb) : Les Bleus prennent leurs marques
Les nageurs de Marseille et de Nice se sont donné rendez-vous en Italie lors du meeting en petit bassin de Gênes, mardi 1 novembre 2011. Pour leur première compétition de la saison, les Marseillais ont fait bonne impression. Fabien Gilot remporte le 100m en 47’’89, William Meynard se classe 6ème en 49’’79. Sur 100m brasse, Giacomo Perez Dortona s’impose en 59’’74. Ce fut plus difficile pour le champion du monde du 100m dos, Camille Lacourt, qui échoue au pied du podium (4ème en 52’’60). Les nageurs niçois ont également connu une belle réussite, dix jours après le meeting de Berlin. Yannick Agnel enlève le 400m nage libre en 3’42’’95, à moins de 3 secondes de son record personnel. Florent Manaudou se hisse à la 4ème place du 100m brasse en 1’01’’10. Enfin, Camille Muffat s’empare de la médaille d’or sur le 400m nage libre en 4’00’’86.

Water-polo- Eliminatoire Euro 2012 : Double peine pour les bleus
A l’instar de leurs homologues féminins, les poloïstes français ont manqué leur rendez-vous dans les phases qualificatives de l’Euro 2012. Après leur victoire au match aller face à la Macédoine (8-6), les Tricolores devaient impérativement gagner le match retour pour espérer disputer les championnats d’Europe, qui se dérouleront du 16 au 29 janvier 2012, à Eindhoven (Pays-Bas). Malheureusement, samedi 29 octobre, dans le bassin de Skopje, les Bleus ont sombré, balayé 12-4 par les Macédoniens. Une défaite lourde de conséquence puisque les hommes de Petar Kovacevic n’iront pas à Londres, l’Euro étant l’étape qualificative pour les Jeux Olympiques. A noter que la dernière participation de la France au tournoi continental remonte à 2001 chez les hommes et à 2008 chez les femmes.

Water-polo (F) : 2012 sans Euro, ni JO
Les Allemandes auront été plus forte que les tricolores, samedi 15 octobre 2011, à Krefeld (Allemagne) pour le 6ème et dernier match des phases qualificatives à l’Euro 2012. Les Bleues ont été dominées 17-10 dans un match au début cauchemardesque, où elles encaissent 5 buts en 3’30. Troisièmes de leur groupe, les Françaises ne sont pas qualifiées pour l'Euro 2012 et voient surtout leurs rêves olympiques s’envoler définitivement.


L'Euro 2012 est tout proche

Water-polo – Eliminatoire Euro 2012 : Il suffira d’une seule victoire !
Samedi 1 octobre à Paris, l’équipe de France de water-polo a dominé la Macédoine 8 à 6 (1-1, 1-0, 4-4, 2-1), en match aller de la dernière phase de qualification pour l’Euro 2012. Pour espérer disputer cette compétition, qui aura lieu du 16 au 29 janvier à Eindhoven, Pays-Bas, les hommes de Petar Kovacevic doivent impérativement remporter le match retour. Verdict dans un mois, dans la capitale macédonienne, Skopje.

Eau libre – CE : Trois médailles de bronze
La France termine huitième au classement des médailles des championnats d’Europe qui se déroulaient à Eilat (Israël) du 7 au 11 septembre 2011. Coralie Codevelle (sur le 5 km contre la montre), Sébastien Fraysse, Damien Cattin-Vidal, Coralie Codevelle (sur le 5 km contre la montre par équipes) et Joane Hedel (sur le 25km) offrent à la France ses trois médailles de bronze.

CM : record de médailles à Shanghai
Du 16 au 31 juillet 2011, Shanghai a accueilli les 14è championnats du monde de natation. A l'issue de ces Mondiaux, la France ressort avec un bilan historique : 11 médailles ((2 en or, 4 en argent, 5 en bronze), dont 10 en grand bassin, contre 6 à Melbourne en 2007 et à Rome en 2009. l'équipe de France reste donc sur la lancée de ses championnats d'Europe 2010 durant lesquels, là aussi, elle avait battu son record avec 21 podiums obtenus en grand bassin.
A l'issue d'un extraordinaire dénouement, mardi 26 juillet, en finale du 100m dos, Camille Lacourt et Jérémy Stravius touchent le mur dans le même temps de 52’’76 et décrochent une double médaille d’or historique. Il s'agit du premier titre mondial masculin obtenu par la natation française.
Devancés par les Australiens de 14 centièmes, le relais 4x100 m nage libre composé d'Alain Bernard, Jérémy Stravius, William Meynard et Fabien Gilot a terminé en 3’11’’14 et, de nouveau, échoué à la deuxième marche du podium…

Autre deuxième place en relais, celle décrochée en 4x200m NL par Yannick Agnel, Grégory Mallet, Jérémy Stravius et Fabien Gilot en 7'04''81 (nouveau record de France), derrière les Etats-Unis (7'02''67). Camille Lacourt s'est par ailleurs octroyé une seconde médaille en décrochant la médaille d'argent sur 50 m dos (24''57). Il est fait devancer par le tenant du titre, le Britannique Liam Tancock (24''50), et a lui-même touché avant le Sud-Africain Gerhard Zandberg (24"66).

William Meynard a par ailleurs réussi à s'octroyer une médaille de bronze dans l'épreuve reine du 100m nage libre, derrière l'Australien Magnussen et le Canadien Hayden. De son côté, Camille Muffat avait également récupéré la médaille de bronze du 400m nage libre (4’04’’06), à 5 centièmes de l’argent et s'est de nouveau parée de bronze mercredi 277 juillet sur le 200m. Comme aux championnats d'Europe, Mélanie Hénique a accroché sa médaille, le bronze sur 50m papillon (25''86, record de France). Enfin, outre sa médaille par équipe au relais 4x100m NL, Alain Bernard repart de ces Mondiaux avec une médaille individuelle, le bronze sur 50 m libre, une bonne nouvelle pour le champion olympique après une année compliquée.

Aurélie Muller, 21 ans, avait remporté vendredi 22 juillet la première médaille de l'équipe de France. En 1h00'40''1, elle avait pris l'argent sur le 5 km en eaux libres, une seconde derrière Swann Oberson (Suisse) et un dixième devant l'Américaine Ashley Grace Twichell. Aurélie tentera d'obtenir sa qualification pour les 10km eaux libres de Londres (seule épreuve eaux libres retenue au programme) lors de l'étape de Coupe du monde en juin à Setubal (Portugal).
Huitième du 10 km en eau libre en 1h54'37", mercredi 20 juillet, Julien Sauvage a été le premier nageur français à obtenir son quota nominatif pour les Jeux Olympiques de Londres, un sésame réservé lors de ces championnats du monde aux 10 premiers de cette course.
Le bal aquatique avait débuté par le plongeon. Pour leur première participation aux Mondiaux, Fanny Bouvet, 17 ans, et Marion Farissier, 19 ans, qualifiées, samedi 16 juillet, pour la finale du 3m synchro en terminant dixièmes des éliminatoires (255,84 points) alternaient de la 8ème à la 12ème place pour finalement arriver 11ème de la finale (254.10 points), derrière le Mexique.

En natation synchronisée, le ballet technique français, composé de Laura Auge, Maëva Charbonnier, Margaux Chrétien, Chloé Kautzmann, Sara Labrousse, Maïté Mejean, Violaine Robert et Chloé Willhelm, a terminé à la 8ème place de la finale de Shanghai. Chez les hommes, Matthieu Rosset et Damien Cely terminent également huitièmes de la finale du 3m synchro (402.36), de même que Sara Labrousse et Maïté Mejean lors des éliminatoires du duo libre, un rang de mieux qu’aux Mondiaux 2009. .

A noter par ailleurs, que Laure Manaudou, plus de deux ans et demi après sa dernière course officielle, est revenue en beauté lors du meeting d'Athens (Etats-Unis). La championne olympique d'Athènes, a remporté dimanche 17 juillet le 200 m dos (2'10''20). Elle reste loin de son record sur la distance (2'6''64), mais a confirmé un état de forme encourageant. De fait, lors de ce même meeting, Laure avait battu son record personnel sur 50m dos, par deux fois, le dernier chrono étant de 25''84, ce qui lui aurait virtuellement conféré la médaille d'or aux championnats de France 2011. un titre que son temps sur 100m dos (1'1''12) lui aurait également permis d'obtenir. Si elle reste à 4''22 de son record personnel sur 200m nage libre, ces temps sont réellement de bon augure en vue des qualifications pour les Jeux Olympiques de Londres. La route est encore longue, mais l'espoir est là.


Matthieu Rosset et Damien Cely

Plongeon : Rosset et Cely brillent en Italie
Vendredi 10 juin, le plongeur Matthieu Rosset s’impose à 3m lors du Grand prix de Bolzano. C’est historique ! Il s’agit tout simplement de la première pour un Français dans un GP FINA. Le double médaillé européen (1m et 3m synchro avec Damien Cely) a également brillé dans ces deux disciplines. En effet, deuxième du 1m (discipline non olympique), avec 407,90 pts, derrière le chinois Sun Zhiyi, Mathieu s’impose avec Damien lors de l’épreuve synchronisée en dominant les italiens Nicola et Tommaso Marconi. Très belle répétition avant les Mondiaux qui se dérouleront à Shanghai (Chine) du 16 au 31 juillet 2011.


Elodie Lorandi - crédit photo-IPC

Natation handisport : les médailles pleuvent
Les Championnats d’Europe de natation IPC 2011 se sont disputés dans l’Europasportpark de Berlin du 3 au 7 juillet et se sont déroulés de la meilleure des manières pour le clan tricolore. Composée de 21 nageurs, l'équipe de France termine 7ème au classement des nations, avec 23 médailles (6 en or, 7 d’argent et 10 de bronze). L’Ukraine, avec 105 médailles, dont 41 d’or, la Grande-Bretagne (83 médailles, 27 titres) et l’Espagne (56 médailles, 25 en or) constituent le podium.
Pour les Bleus, un nom marquera cette compétition, celui d'Elodie Lorandi. La nageuse d’Antibes, paralysée du pied gauche, a d'abord été sacrée championne d’Europe sur le 100m nage-libre (S10), puis sur le 200 m 4 nages, distance sur laquelle elle a établi un nouveau record d'Europe en 2'35''63, le 400m nage libre, avec un nouveau record de France à la clé (4’40’’78), le 50m nage libre, pour la collection, et, en conclusion, sur le 100m papillon. La jeune nageuse d’Antibes revient chargé de cinq médailles d'or et une nouvelle dimension dans la hiérarchie de la natation internationale. Autre médaille d'or pour la délégation française, celle du Bourguignon Charles Rozoy, également sur 100m papillon, une médaille qu'il complète par l'argent décroché sur le 200m 4 nages.
Derrière ces titres, les médailles se sont accumulées : une en argent (50m nage libre masculin S5) et trois en bronze (100 et 200m NL et 50m dos) pour Hayri Simsek, argent et bronze pour Anita Fatis, sur 50m dos et 50m nage libre féminin (S5), bronze pour le relais 4x50m masculin, pour Emilie Gral sur 100m dos (S9) et pour Frédéric Bussi sur 150m 3 nages (S3)... Rachel Lardière devient vice-championne d'Europe du 100m brasse (S10). David Smétanine, quadruple médaillé à Pékin, a également obtenu le bronze, sur 50m dos, puis l'argent sur 50m, 100m et 200m nage libre (S4), toujours bloqué par l'Espagnol Oribé. Stéphanie Douard, déficiente visuelle, fait elle le doublé en bronze sur 100m dos et 200m 4 nages.

En savoir plus sur le site de la Fédération Française Handisport

Course, synchro, des performances encourageantes
Sébastien Rouault a montré un bel état de forme dimanche 5 juin 2011 lors du meeting de Barcelone en prenant la troisième place d’un 1500m dominé par le Hongrois Kis et le Russe Frolov. En 15’7’’10, le double champion d'Europe à Budapest a réalisé son meilleur chrono de l’année sur la distance. Prochain test, l’Open EDF, les 25 et 26 juin prochains. Lors de ce même meeting, Alexianne Castel, championne du monde du 200m dos petit bassin n’a pris que la 16ème place des séries du 50m dos (3°’’06) et la 19ème du 200m 4 nages.
Bon week-end également pour la natation synchronisée française. Samedi 4 juin à Rio pour l’Open du Brésil, la paire Labrousse Wilhelm a pris la troisième place du duo technique avec un total de 89,176 points, devancées par les seules Canadiennes et Brésiliennes. Le lendemain, le ballet français, composé de Laura Auge, Maeva Charbonnier, Margaux Chrétien, Chloé Kautzmann, Sara Labrousse, Maïté Mejean, Violaine Robert, Chloé Willhelm Et Marie Annequin (remplaçante), a pris la 4ème place de l’épreuve technique de l’Open, derrière le Canada, le Brésil et les Etats-Unis.


Aurélie Muller

Marathon : Aurélie Muller 2e à Eilat
Aurélie Muller a pris la 2e place de l’épreuve de Coupe d’Europe de natation marathon (distance olympique : 10km) disputée à Eilat en Israël. Dans la perspective des championnats du monde de Shanghai, du 19 au 23 juillet pour ce qui concerne les compétitions en « eau libre », la Française a pris date au milieu d’un plateau international particulièrement relevé. Elle s’est classée juste derrière la championne olympique en titre, la Russe Larissa Ilchenko. Ophélie Aspord a terminé à la 6e place, tandis que chez les garçons, Julien Sauvage a été le meilleur bleu en se classant 7e.

Rendez-vous à Shanghai!
Ils seront 21 Français (12 garçons et 9 filles) à défendre leurs chances aux championnats du monde de natation 2011 à Shanghai (24 au 31 juillet pour la natation course). Tel est le verdict des championnats de France à Schiltigheim (banlieue nord de Strasbourg) qui se sont achevés dimanche 27 mars. Yannick Agnel (vainqueur du 400m et du 200m avec deux records de France, billet validé pour les 4x100m et 4x200m) Sébastien Rouault (qualifié sur 400m, 800m, 1500m et 4x200m), Camille Lacourt (ticket pour la chine sur 50m et 100m dos) , Hugues Duboscq (qui a gagné sa sélection sur 100m brasse, 200m brasse et 4x100m 4 nages) chez les hommes et Camille Muffat (dont la collection chinoise se monte aux 6 épreuves suivantes : 100m, 200m, 400m, 800m, 4x200m, 4x100m 4 nages) se sont mis en valeur en Alsace. La densité du sprint tricolore est telle que les 5 premiers de la finale masculine du 100m ont nagé en moins de 49 secondes, et qu’à l’arrivée, ce sont Fabien Gilot et William Meynard, les deux premiers, qui ont gagné leur billet pour Shanghai. Alain Bernard, 4e, ne défendra ses chances que sur 50m (avec Frédérick Bousquet) et dans un 4x100m particulièrement ambitieux.


Yannick Agnel

Les Français à Shanghai
Hommes : Yannick Agnel (200m, 400m, 4x100m, 4x200m), Alain Bernard (50m, 4x100m), Frédérick Bousquet (50m, 50m papillon, 4x100m 4 nages), Hugues Duboscq (100m et 200m brasse, 4x100m 4 nages), Fabien Gilot (100m, 4x100m, 4x100m 4 nages), Camille Lacourt (50m et 100m dos, 4x100m 4 nages), Grégory Mallet (4x200m), Florent Manaudou (50m papillon), William Meynard (100m, 4x100m), Sébastien Rouault (400m, 800m, 1500m, 4x200m), Benjamin Stasiulis (200m dos), Jérémy Stravius (100m dos, 4x200m).
Dames : Coralie Balmy (4x200m), Charlotte Bonnet (4x200m), Alexiane Castel (200m dos, 4x100m 4 nages), Sophie De Ronchi (4x100m 4 nages), Ophélie-Cyrielle Etienne (4x200m), Lara Grangeon (400m 4 nages), Mélanie Hénique (50m papillon), Aurore Mongel (4x100m 4 nages), Camille Muffat (100m, 200m, 400m, 800m, 4x200m, 4x100m 4 nages).

Schiltigheim sur la route de Shanghai
Les championnats de France Elite de Shiltigheim (banlieue nord de Strasbourg), qualificatifs pour les Mondiaux de Shanghai (24 au 31 juillet pour la natation course) ont démarré très fort mercredi 23 mars, et notamment pour Yannick Agnel. Le champion d'Europe du 400m s'est imposé sur cette distance en 3:43.85, nouveau record de France et meilleure performance mondiale de la saison. Il a devancé Sébastien Rouault (3:47.42) qui valide lui aussi son billet pour les championnats du monde 2011. Autre qualifiés du jour pour la compétition mondiale 2011, Camille Lacourt (52.44), champion de France et Jérémy Stravius (53.59) sur 100m dos, Camille Muffat, N°1 tricolore sur 800m (8:26.20) et Alexiane Castel, qui a touché la première sur 200m dos en 2:08.75. En revanche, Coralie Balmy, 3e sur 800m en 8:39.9, est restée loin des minima chronométriques fixés par sa fédération (8:27.07) et ne sera pas alignée à Shanghai sur cette distance...

Jeudi 24 mars, Frédérick Bousquet a conservé sa suprématie sur 50m nage libre en remportant la finale avec un chrono canon : 21.82. Il a devancé Alain Bernard qui est lui aussi passé sous les 22 secondes (21.98). Tous deux ont gagné leur billet pour les championnats du monde sur cette distance. Camille Muffat a pour sa part ajouté une 2e épreuve à sa collection mondiale 2011 en remportant le 100m nage libre en 54.36, tandis qu'Hugues Duboscq a assuré sa place au départ du 200m brasse en juillet prochain.
Vendredi 25 mars, c'est Fabien Gilot qui a remporté la finale du 100m nage libre en 48.34 devant William Meynard (48.57), et tous deux représenteront la France sur cette distance en Chine. Alain Bernard, qui a fini 4e avec un chrono de 48.71 (Yannick Agnel a touché devant lui en 48.59) ne défendra donc pas ses chances à Shanghai dans l'épreuve dont il détient le titre olympique. Benjamin Stasiulis, vainqueur du 200m dos, a validé son ticket mondial, tout comme Sébastien Roualt, cette fois sur 800m.
Suivez les championnats de France en direct avec la Fédération Française de natation


Matthieu Rosset et Damien Cély

Plongeon : Matthieu Rosset, 57 ans après
Matthieu Rosset a décroché la médaille de bronze au templin 1m, lors des championnats d'Europe disputés à Turin du 8 au 13 mars. C'est le premier podium continental individuel pour l'équipe de France de plongeon depuis Christian Pré, lui aussi "bronzé" sur le templin de 3m, et également à Turin, en 1954. Les Bleus ont réalisé de belles performances dans ces "Europe" : en plongeon synchronisé "mixte", Matthieu Rosset et Audrey Labeau ont été sacrés vice-champions d'Europe, Rosset s'est encore classé 4e sur le tremplin 3m, et, en compagnie de Damien Cély, est de nouveau monté sur le podium du synchronisé messieurs 3m (discipline olympique). L'équipe de France a achevé la compétition au 6e rang des nations, un classement très prometteur dans la perspective des parcours qualificatifs pour les Jeux Olympiques de Londres.

Ça va très vite !
Camille Muffat, meilleure performance mondiale de l'année et record personnel sur 200m (1'56''63) et sur 800m (8'26''55) lors du meeting de Nice; Yannick Agnel, meilleure performance mondiale de l'année en série du 200m (1'46''55), toujours à Nice... les deux nouveaux membres du Team EDF affolent les chronos en ce mois de février et ils ne sont pas les seuls, à l'instar de Jérémy Stravius, 4ème performance mondiale de l'année sur 200m dos (2'00''01). Plus modestes dans les temps, mais victorieux à Plantation (Floride, USA), Fabien Gillot s'impose sur 50m (24"07) et fait deuxième sur 200m (1'56''79) et Camille Lacourt l'emporte sur le 50m papillon (26"06). Sur 100m papillon enfin, Diane Bui Duyet l'emporte à Chamalières (1'01"38) et Mélanie Henique à Béthune (1'02"28).

Alain Bernard dans le bon tempo
Alain Bernard continue sa marche en avant vers les grandes échéances 2011 : les 29 au 30 janvier, à l’occasion du meeting Euro-Meet (grand bassin) au Luxembourg, il s’est imposé sur 50m (22.14), 100m (49.20) et 200m (1:59.01). Coralie Balmy a pour sa part dominé le 400m (4:11.36) et le 800m (8:40.60). Doublé aussi pour Hugues Duboscq, sur 50m (28.45) et 100m (1:01.60) brasse et pour le jeune Dorian Gandin sur 50m (26.30) et 100m (56.89) dos, et victoire sur 200m papillon pour Christophe Lebon (2.00 :15). Entre entraînements intensifs, stages et participation à des meetings internationaux, tous les nageurs français se préparent activement pour la grande explication qui aura lieu du 23 au 27 mars à Strasbourg à l’occasion des championnats de France où seront distribués les billets pour les Mondiaux 2011 de Shanghai (24 au 31 juillet).


Jérémy Stravius

Retour en grand bassin…
Toutes les stars de la natation française se sont donné rendez-vous à Nancy du 21 au 23 janvier, pour reprendre la compétition en grand bassin (50m) afin de lancer une saison qui culminera à Shanghai (Chine) avec les Mondiaux 2011, du 16 au 31 juillet. Sur 100m, Alain Bernard s’est affirmé en patron, remportant sa course en 49.14, meilleure performance mondiale de l’année. Il a devancé Jérémy Stravius (49.36) et Fabien Gilot (49.42) et s’est également imposé sur 50m en 22.26. Les autres têtes d’affiche ont rempli leur contrat, comme Hugues Duboscq, auteur du grand-chelem en brasse (50m, 100m, 200m), Camille Lacourt (100m dos), Sébastien Rouault (1500m) etc.. Quant à Jérémy Stravius, il a démontré son éclectisme et sa belle forme du moment : 2e du 100m nage libre et du 50m dos, vainqueur du 100m dos devant Camille Lacourt, et du 200m nage libre devant Grégory Mallet. Yannick Agnel, comme tous les nageurs niçois, en pleine période de préparation lourde, n’a pas brillé lors de cette réunion et n’a pas participé aux finales du dimanche, reprenant le chemin de l’entraînement.

Huit médailles dont trois en or pour la France à Dubaï
Trois médailles d’or (Alain Bernard, Frédérick Bousquet, Alain Gilot et Yannick Agnel sur 4x100m, Alexiane Castel sur 200m dos et Camille Muffat sur 200m nage libre), trois en argent (Frédérick Bousquet sur 50m, Fabien Gilot sur 100m, Camille Lacourt sur 100m dos) et deux en bronze (Yannick Agnel, Fabien Gilot, Clément Lefert et Jérémy Stravius sur 4x200m hommes, Camille Muffat, Coralie Balmy, Mylène Lazare et Ophélie Cyrielle-Etienne sur 4x200m dames), l’équipe de France de natation obtient, et de loin, son meilleur bilan dans les Mondiaux en bassin de 25m. Elle ne comptait jusque là qu’un seul titre dans cette spécialité, celui gagné par Franck Esposito en 1993 sur 200m papillon. Par ailleurs, après Roxana Maracineanu, Laure Manaudou et Solenne Figuès (sacrées en grand bassin), Camille Muffat et Alexiane Castel entrent dans le club très fermé des Françaises championnes du monde. Les nageurs bleus ont amélioré 13 records nationaux dans le Hamdan Bin Mohammed Bin Rashid Sports Complex de Dubaï. Deux d’entre-eux sont des records d’Europe : 3:04.78 pour le 4x100m hommes et 7:38.33 pour le 4x200m dames.


Fabien Gilot et Cesar Cielo sur le podium du 100m

En sprint, le Brésilien Cesar Cielo, sacré sur 50m et 100m comme en grand bassin à Rome en 2009, est toujours le maître. Mais les Français restent ses principaux adversaires, tels Frédérick Bousquet, son dauphin sur 50m et Fabien Gilot, qui a touché derrière lui sur 100m. Compte tenu de la densité du sprint français (Alain Bernard s’est classé 4e du 100m, William Meynard a dû déclarer forfait pour être remplacé par… Fabien Gilot, Yannick Agnel est en pleine progression, Amaury Leveaux peut toujours répondre présent, Frédérick Bousquet veut devenir champion du monde ou olympique…) un Bleu finira bien par faire chuter le roi brésilien. Rendez-vous aux Mondiaux en grand bassin de Shanghai, du 16 au 31 juillet 2011.

Huit médailles dont trois en or pour la France à Dubaï
La France termine les championnats du monde en petit bassin avec huit médailles : trois en or, trois en argent et deux en bronze, ce qui la place au 5e rang planétaire au classement des nations sur cet évènement disputé sur des longueurs de 25m. Le 3e titre tricolore a été gagné par Camille Muffat sur 200m, dimanche 19 décembre, alors que Fabien Gilot a fini 2e de la course des chefs, le 100m nage libre, derrière l'intouchable brésilien Cesar Cielo. Les nageurs français ont aussi amélioré 13 records nationaux, dont 2 sont des nouveaux records d'Europe.

Alexiane Castel est devenue vendredi 17 décembre championne du monde du 200m dos en dominant très largement sa finale puisqu'elle a relégué sa dauphine, l'Américaine Melissa Franklin, à 34/100e de seconde avec un nouveau record de France à la clé : 2:02.36. A 20 ans, Alexiane Castel, déjà sacrée championne d'Europe sur cette distance en petit bassin en 2009, retrouve les sommets après une pause estivale qui avait vu l'Euro 2010 de Budapest se disputer sans elle. La 6e médaille tricolore à Dubaï a été remportée par Frédérick Bousquet, médaille d'argent du 50m nage libre derrière l'intouchable brésilien Cesar Cielo. Ce dernier s'expliquera en finale du 100m, dimanche, face à deux Français : Fabien Gilot (2e temps des demi-finales samedi) et Alain Bernard (4e chrono).

Jeudi 16 décembre, Camille Lacourt s'est emparé de la médaille d'argent sur 100m dos, non sans avoir été dans un premier temps disqualifié pour une coulée jugée trop longue (au délà des 15m), puis réintégré sur la 2e marche du podium suite à une réclamation du camp français. Lacourt signe un nouveau record de France en 49.80 ! Le Relais bleu 4x200m libre (Yannick Agnel, Fabien Gilot, Clément Lefert , Jérémy Stravius) a pour sa part gagné la 4e médaille tricolore à Dubai en finissant 3e de la finale avec un record national en 6:35.05, tandis que Yannick Agnel, qui a lancé la course, a descendu son record de France du 200m en 1:41.95. La Russie, vainqueur, a signé un nouveau record du monde en 6:94.04

Cette fois, ça y est! Alain Bernard, Frédérick Bousquet, Alain Gilot et Yannick Agnel, par ordre d'apparition, sont devenus champions du monde du relais 4x100m, mercredi 15 décembre dans le bassin de 25m du complexe sportif de Dubaï. Après les échecs des Jeux de Pékin 2008, des Mondiaux de Rome 2009 et des championnats d'Europe de Budapest 2010, les sprinters bleus tiennent enfin leur médaille d'or. Bernard a bien lancé la course, Bousquet, au coude à coude avec le roi mondial des courtes distances, le Brésilien Cesar Cielo a maintenu son équipe aux avant-postes. Gilot a lancé Agnel en 2e position, et ce dernier est parti comme une fusée et a réussi a maintenir 4/100e d'avance sur le dernier relayeur russe, les brésiliens se classant 3e. A cette belle médaille d'or, s'est ajouté au premier jour des finales, le bronze du relais 4x200m dames composé de Camille Muffat, Coralie Balmy, Mylène Lazare et Ophélie Cyrielle-Etienne, derrière la Chine et l'Australie, nouveau record d'Europe (7:38.33) en petit bassin à la clé.

L'équipe de France à Dubaï (13 hommes et 6 femmes)
Hommes : Yannick Agnel (200m libre, 400m libre, 4x100m libre, 4x200m libre, 4x100m 4 nages), Alain Bernard (50m libre, 4x100m libre), Frédérick Bousquet (50m libre, 50m papillon, 4x100m libre, 4x100m 4 nages), Hugues Duboscq (50m brasse, 100m brasse, 200m brasse, 4x100m 4 nages), Fabien Gilot (100m libre, 50m papillon, 100m papillon, 4x100m libre, 4x200m libre, 4x100m 4 nages), Antton Haramboure (4x200m libre), Camille Lacourt (50m dos, 100m dos, 200m dos, 4x100m 4 nages), Clément Lefert (200m libre, 100m papillon, 200m papillon), (William Meynard : 4x100m libre, 4x100m 4 nages), Sébastien Rouault (400m libre, 1500m libre, 400m 4 nages), Benjamin Stasiulis (200m dos), Boris Steimetz (4x100m libre, 4x100m 4 nages), Jérémy Stravius (50m dos, 100m dos, 4x200m libre, 4x100m 4 nages).

Dames : Camille Muffat (100m libre, 200m libre, 4x200m libre), Coralie Balmy (200m libre, 400m libre, 800m libre, 4x200m libre), Alexianne Castel (50m dos, 100m dos, 200m dos), Ophélie-Cyrielle Etienne (100m libe, 400m libre, 800m libre, 4x200m libre), Mélanie Hénique (50m papillon, 100m papillon), Mylène Lazare (4x200m libre).


Yannick Agnel

Yannick Agnel toujours plus vite
Toutes les stars de la natation française étaient à Chartres du 3 au 5 décembre pour disputer les championnats de France en petit bassin, avant les Mondiaux de Dubaï du 15 au 19. Yannick Agnel s’est mis en évidence en signant deux chronos de valeur mondiale, deux nouveaux records de France, 1:43.18 sur 200m et 3:39.91 sur 400m, mettant sur cette distance une claque d’une seconde et 51 centièmes à sa précédente marque (3:41.42 le 6 novembre à Stockholm). Le combat des chefs sur 100m nage libre a tourné à l’avantage de Fabien Gilot (46.48) devant Yannick Agnel (47.05), Amaury Leveaux (47.37), Frédérick Bousquet (47.50) et Alain Bernard (47.65). Bousquet a pour sa part gagné le 50m (20.89, deuxième chrono mondial de l’année en bassin de 25m) devant Gilot (21.35) et Leveaux (21.65).
Chez les dames, Camille Muffat (50m, 100m, 200m et 400m nage libre) et Sophie De Ronchi (50m, 100m et 200m brasse, 200m 4 nages) ont toutes deux remporté quatre titres nationaux. Sébastien Rouault s’est quant à lui imposé sur 800m, 1500m et 400m 4 nages.


Lara Grangeon

De Ronchi et Grangeon se mettent en valeur à Eindhoven
Alors que toutes les stars de la natation française préparent les championnats de France en petit bassin à Chartres les 3 et 4 décembre, et au-delà, les championnats du monde à Dubaï, du 15 au 19 décembre, la sélection tricolore qui a disputé les championnats d’Europe à Eindhoven du 25 au 28 novembre a obtenu une médaille d’argent et deux de bronze : Sophie De Ronchi a terminé 2e du 100m brasse (touchant à seulement 1/100e de la Hollandaise Nijhuis) tandis que la jeune Lara Grangeon a décroché deux fois le bronze, sur 200m 4 nages et 400m 4 nages.


Yannick Agnel

Agnel domine Bernard
Evoluant tous deux au plus haut niveau mondial, Alain Bernard et Yannick Agnel se sont affrontés sur 100m lors des championnats de France interclubs en bassin de 25m à Antibes le 14 novembre. C’est Agnel qui l’a emporté en 47.53 devant le champion olympique 2008 et d’Europe 2010 de la distance, qui a pour sa part signé son meilleur chrono de la saison en petit bassin : 47.67. Prochaine étape pour toute l’équipe de France : les championnats nationaux, du 3 au 5 décembre à Chartres qui se tiendront moins de deux semaines avant les Mondiaux de Dubaï (15 au 19 décembre).


Camille Muffat

Agnel dépoussière les tablettes, Muffat brille
Deux fois 2e derrière son rival allemand Paul Biedermann, Yannick Agnel a amélioré les records de France du 200m et du 400m en petit bassin (25m) lors de l’étape de la Coupe du Monde 2010 disputée les 6 et 7 novembre à Stockholm (Suède) : 1:43.18 au 200m (ancien record par Alain Bernard, 1:43.40 en décembre 2008), et 3:41.42 au 400m (améliorant la marche de Nicolas Rostoucher, 3:42.05 en novembre 2003). Agnel s’est également classé 2e du 100m ex-aequo avec l’Allemand Deibler en 47.26 derrière le Suédois Nystrand (47.07). Camille Muffat a pour sa part remporté le 200m en améliorant son record personnel (1:53.74) et le 400m (4:01.18). Autre victoire française, celle de Sébastien Rouault sur 1500m en 14:37.94, meilleure performance mondiale de l'année en petit bassin. Hugues Duboscq sur 100m brasse, Jérémy Stravius sur 100m dos et Coralie Balmy sur 800m sont tous montés sur la 2e marche du podium, tandis que Lara Grangeon au 400m 4 nages et Sébastien Rouault au 400m 4 nages ont touché du bronze. En difficulté à ce stade de la saison, Alain Bernard a été éliminé en séries du 100m et s’est classé 7e du 50m…


Yannick Agnel

La saison en petit bassin...
Poursuivant leur « reconversion » hivernale en petit bassin (25m) dans la perspective des championnats du monde de Dubai (15 au 19 décembre), Camile Lacourt et Fabien Gilot se son alignés en Coupe du monde à Berlin les 30 et 31 octobre, tandis que Yannick Agnel a fait sa rentrée à Gènes.
Le dossiste triple champion d’Europe s’est classé 2e de la finale du 100m en 51.41 et 3e sur 50m en 23.90. Fabien Gilot, lui a signé le meilleur chrono français de la saison en 47.17 sur 100m libre, ce qui lui a valu de prendre la 4e place d’une finale remportée par l’Allemand Steffen Diebler en 46.69.
A Berlin, l’Allemand Paul Bierdermann a signé le meilleur chrono européen de la saison sur 400m libre en 3 :42.31… égalé 48h plus tard par Yannick Agnel à Gènes, où Camille Muffat s’est également mise en évidence sur la distance avec un chrono de 4.00.30 qui la place 2e sur la liste mondiale 2010. Elle a également remporté le 100m libre en 53.42


Camille Lacourt en action

Camille Lacourt déjà en grande forme
Les meilleurs nageurs français ont pouruivi leur préparation à la saison en petit bassin (25m) avec le meeting de Compiègne les 24 et 25 octobre. Une semaine avant de participer à l’étape de Coupe du Monde de Berlin (30 et 31 octobre), Camille Lacourt s’est remis à l’eau et a d’entrée frappé fort sur 100m dos en signant un chrono de 50.86 qui l’installe en 2e place des meilleurs chronos mondiaux de l’année derrière le brésilien Guilherme Guido (50.46). Le triple champion d’Europe 2010, par ailleurs désigné meilleur nageur de l’année 2010 par la LEN (Ligue Européenne de natation) a également remporté le 50m dos en 24.13. Alain Bernard s’est pour sa part imposé sur 50m (21.71) et 100m (48.24), les deux fois devant Jérémy Stravuis, le dossiste qui venait s’essayer au crawl.


Fabien Gilot

Les Bleus lancent leur saison en petit bassin à Rouen
Sur la route des championnats du monde en petit bassin à Dubaï (Emirats Arabe Unis) du 15 au 19 décembre prochains, plusieurs internationaux français ont lancé leur saison sur 25m à l’occasion du meeting de Rouen, les 16 et 17 octobre. Ainsi, Alain Bernard, qui s’est imposé sur 100m en 48.13 devant Grégory Mallet (49.02), ou Fabien Gilot, qui a remporté le 50m « contre-la-montre » en 21.79, 1/100e de seconde devant Bernard (21.80), et s’est classé 2e du 50m papillon (24.10) derrière Jérémy Stravius (23.51). Ce dernier ayant également gagné le 50m dos en 24.21. Chez les dames, Diane Bui Duyet s’est mise en évidence en remportant le 50m dos (28.08) et en finissant 3e du 50m papillon (26.81). Mélanie Hénique s’est quant à elle classée 2e sur cette distance (26.61).

Un épilogue triomphal!
L'équipe de France de natation, qui pour la première fois de son histoire, a remporté les championnats d'Europe, terminant à Budapest le 15 août première nation en course avec 21 médailles dont 8 en or (devant la Russie et la Grande-Bretagne), a fêté son triomphe à Paris jeudi 26 août. Une journée de partage et de bonheur commencée au CNOSF, où elle a été reçue par le président Denis Masseglia, poursuivie au siège d'EDF, puis sur un bus à impériale décoré aux couleurs de la FFN pour une descente des Champs-Elysées devant un public conquis. Enfin, les nageurs bleus ont été acceuillis au Palais de l'Elysée par le président de la République Nicolas Sarkozy et le premier ministre François Fillon. Ils ont ainsi emprunté le même parcours que l'équipe de France d'athlétisme le 3 août dernier, qui avait elle aussi brillé au firmament européen avec 18 médailles dont 8 en or.

Et de 3 !

Troisième journée et troisiéme médaille d'or. Mercredi 11 août, le nageur du Cercle des Nageurs de l'Ouest, Sébastien Rouault a décroché la médaille d'or lors du 1500 m avec à la clé un nouveau record de France de la spécialité (14'55''17). Il est ainsi le premier français à passer sous la barrière des 15' sur 1500m.
C'est le troisième titre continental remporté par les Bleus dans ces ''Europe'' de Budapest après celui de Yannick Angel (400 m) et Camille Lacourt (100 m dos).

Lors de la seconde journée de ces championnats, l’équipe de France remporte 5 médailles.
Camille Lacourt devient champion d’Europe du 100m dos avec en prime un record d’Europe (52’’’11). Son coéquipier, Jérémy Stravius permet à la France de réaliser le doublé dans cette discipline, en remportant la médaille d’argent (53’’’44).
Deux autres français montent sur la seconde marche du podium, Frédéric Bousquet en 50m papillon (23’’’41) et Hugues Duboscq en 100m brasse (1’00’’15). La française Mélanie Hénique décroche le bronze lors du 50m papillon (26’’’09).
La France compte, à la fin de cette deuxième journée, 7 médailles (2 or, 4 argent et 1 bronze).

L’équipe de France de natation démarre les championnats d’Europe de Budapest sur les chapeaux de roues.
Le jeune Yannick Agnel déroche sa première médaille d’or chez les seniors lors du 400m nage libre. Le Niçois s’empare par la même occasion du record de France de la discipline en 3 46’17’’. Il relègue le champion du monde Paul Biedermann à la seconde place.
Quelques instants plus tard, avec ses collègues du relais, Fabien Gilot, William Meynard et Alain Bernard, il décroche la médaille d’argent du 4*100 en 3 13’29’’.
La suite demain, mardi 10 août, pour une compétition dans laquelle l'équipe de France pourrait particulièrement briller.


Yannick Agnel

Yannick Agnel boulimique
Yannick Agnel, 18 ans, a aujourd’hui les deux pieds dans le monde de la natation senior. Il vient de quitter l’univers « juniors » en frappant un très grand coup lors des championnats d’Europe de sa catégorie d’âge qui se sont déroulés à Helsinki (Finlande) du 17 au 18 juillet : 6 courses au programme pour cinq victoires (dans l’ordre, 400m, relais 4x100m, 100m, 4x200m, 200m) et une 2e place (4x100m 4 nages).
Recordman de France du 200m (1.46.30) mais non qualifié pour cette distance à l’Euro de Budapest (9 au 15 août), Agnel y disputera le 400m et les relais 4x100m et 4x200m. Il marche sur les traces de Laure Manaudou (en 2002), mais aussi, au niveau européen de l’Italien Massimiliano Rossolino (en 1995) et du Néerlandais Pieter Van Den Hoogenband (en 1994), les seuls avant lui à avoir réussi le triplé individuel 100m-200m-400m lors des championnats d’Europe juniors. Que sa carrière soit ensuite aussi remplie est tout le mal qu’on lui souhaite.

Revivez les Jeux Olympiques d'été de la XXIXème Olympiade
Pékin 2008

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page