Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Concours "Art et Sport" du CIO : « Corps, âme, esprit »

 


« Corps, âme, esprit » d’Alain Bar, retenue parmi les oevures françaises pour être présentée au concours international "Art et Sport"


Les Arts et les Lettres associés aux sports figuraient au programme des Jeux Olympiques de l’Antiquité. A leur rénovation, c'est tout naturellement que l’helléniste Pierre de Coubertin a souhaité que ces concours soient de nouveau intégrés à l'événement.

A l'occasion du IVème Congrès olympique, et malgré le scepticisme de nombre de membres du CIO, le Baron organise ainsi, à Paris en 1906, une conférence consultative composée d’hommes de lettres et d’artistes qui conduit à la création de concours olympiques d’art à l'occasion des Jeux olympiques de Stockholm 1912. Cinq catégories sont alors retenues : peinture, sculpture, architecture, musique et littérature. Entre 1912 et 1948, ces concours connaissent un franc succès. S’ils ne perdurent pas par la suite, l’association art et Olympisme quant à elle demeure aux Jeux Olympiques. Les cérémonies des Jeux sont ainsi un lieu d’expression prestigieux où peuvent s’exprimer les artistes des nations hôtes... et une source d'inspiration pour les milieux artistiques.

Avec le Concours olympique Art et Sport, le CIO a souhaité renforcer son attachement à l’esprit des épreuves artistiques visant ainsi à encourager les passerelles entre les milieux artistiques et sportifs. Organisé tous les 4 ans, en alternance avec le concours Sport et Littérature, le concours Art et Sport se déroule en deux phases : une phase nationale gérée par les Comités nationaux olympiques et une phase internationale regroupant les deux catégories d’œuvres présentées à l’issue des phases nationales : les sculptures et les œuvres graphiques.

Sur la base du thème retenu pour 2012, « le sport et les valeurs olympiques que sont l’excellence, le respect et l’amitié », le CNOSF a souhaité s’engager dans la phase nationale dans la catégorie des œuvres graphiques (peinture, dessins, gravures, etc.) et a ouvert un appel à candidature de novembre 2011 au 1er février 2012.

Composé de représentants du musée national du sport, de la Maison des artistes, du Comité français Pierre de Coubertin, de l’Académie nationale olympique française et du Comité national olympique et sportif français, le jury s’est réuni le 22 février pour statuer sur les œuvres reçues et désigner l’œuvre française présentée au concours international. Celle-ci sera l’œuvre « Corps, âme, esprit » d’Alain Bar (voir palmarès ci-dessous).


« Jaillissement » de Kader Klouchi

-----------------------------------

Palmarès des œuvres

1ère : « Corps, âme, esprit » d’Alain Bar.
Œuvre sélectionnée pour participer au concours international.
Cet artiste reconnu, récompensé par de nombreux prix, a souhaité représenter le code d’honneur des arts martiaux au cœur des valeurs olympiques. Sa gravure sur cuivre carrée illustre une prise de judo au cœur d’un triangle, enlacée par un cercle - l’Ourobouros, unité de la vie - où l’on retrouve sept autres prises de judo, le chiffre 7 étant le chiffre de la maîtrise.

2ème : « Jaillissement » de Kader Klouchi.
Champion d’athlétisme, il devint plusieurs fois recordman de France et champion de France, et participa aux Jeux Olympiques de Barcelone 1992. Il est désormais artiste à plein temps et s’adonne à l’illustration de mouvements sportifs en peinture acrylique, une texture qu’il juge idéale pour sa création. Le sport étant sa principale source d’inspiration, la peinture qu’il a présenté au concours illustre un escrimeur effectuant une flèche.

3ème : « Keirin » d’Edem Allado.
Étudiant en médecine autodidacte « aimant explorer les lignes et les points du mouvement ». Cet artiste participe également à un projet visant à « briser la barrière médecin-patient en apportant une forme d’expression artistique à l’hôpital Chenevier ». Ancien sportif de haut niveau en athlétisme, il a choisi de présenter un dessin suggérant un cycliste sur un vélodrome par le biais d’anneaux, de lignes et de points.

L’œuvre d’Alain Bar sera soumise au jury international mis en place par la commission pour la culture et l’éducation olympique et composé de personnalités des arts en provenance des cinq continents ainsi que de représentants du CIO et du Musée Olympique de Lausanne. Dévoilés en juin 2012, les lauréats recevront un trophée et un prix en argent.

Le jury honorera 8 œuvres pour chacune des 2 catégories (sculptures et œuvres graphiques). Le vainqueur se verra remettre un prix de 30 000 dollars et un diplôme. Son suivant touchera une prime de 20 000 dollars et un diplôme tandis que le troisième récoltera 10 000 dollars et un diplôme pour le troisième prix. Les cinq suivants verront leur œuvre récompensée d'un diplôme.

Zoom

Carnet de Vie du bénévole

Créez ou accédez à votre carnet de vie du bénévole afin de faire valoir votre expérience associative et d’en capitaliser les acquis.

En savoir plus

Zoom

Le service civique : un dispositif engageant !

Créé par la loi du 10 mars 2010, le service civique vient offrir aux jeunes et aux associations, fondations, ONG… une occasion de rencontre et de collaboration par la création de projets communs à travers la mise en place d’actions d’intérêt général.

En savoir plus

 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page