Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Distinctions

 

Jacques Rogge a reçu les insignes d'Officier de la Légion d'honneur par le président de la République française, Nicolas Sarkozy, mercredi 21 décembre au Palais de l'Elysée. Né à Gand il y a 69 ans, le Belge, ancien président du Comité Olympique et Interfédéral Belge (1989-1992), et des Comités Olympiques Européens (1989-2001), occupe depuis le 16 juillet 2001 le poste de président du Comité International Olympique (CIO). Huitième président du CIO de l'histoire, il quittera sa fonction en 2013 au terme de son deuxième mandat. Avec Eddy Merckx, devenu Commandeur de la Légion d'honneur le 15 décembre dernier, Jacques Rogge est la seconde personnalité du sport belge à se voir honoré de cette distinction.

Résistant, chasseur alpin, membre, en 1950 avec Louis Lachenal de la première cordée au monde à conquérir un sommet de plus de huit mille mètres, l’Annapurna, Maurice Herzog a été élevé à la dignité exceptionnelle de grand'croix de la Légion d’honneur. Haut commissaire, puis Secrétaire d'État à la Jeunesse et aux Sports de 1958 à 1967, membre honoraire du CIO (élu en 1970), il a largement contribué au développement du sport sous les gouvernements du Général de Gaulle. Ancien maire de Chamonix et député, il est toujours membre de l'Académie des sports.

Secrétaire général du CNOSF depuis 2009, Jean-Pierre Mougin a été pour sa part promu dans l'ordre de la Légion d'Honneur au grade de Chevalier lors de la promotion annuelle du 31 décembre. Cette distinction a été attribuée par le ministre des Sports, David Douillet, sur proposition de la Fédération française de motocyclisme que Jean-Pierre Mougin a présidée de 1989 à 2008.


Lucie Décosse, 30 ans, triple championne du monde de judo (2005, 2010, et 2011), quadruple championne d’Europe (2002, 2007, 2008, 2009) et vice-championne olympique en 2008, va être élevée au grade de Chevalier de la Légion d'Honneur, sur nomination du Président de la République. « Comme tous les champions français, Lucie Décosse porte haut les couleurs de la France à chaque compétition internationale et participe de ce fait au rayonnement sportif de notre pays dans le monde. Reconnue pour sa technicité, son courage et sa force de caractère sur les tatamis, Lucie Décosse est l’un des grands espoirs de médailles aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 », tels étaient les termes du communiqué de presse du ministère des Sports annonçant cette mise à l’honneur.

Réaction de Lucie : « Lorsque le ministre des Sports David Douillet m’a appelé pour m’annoncer ma nomination au rang de chevalier de la Légion d’honneur à titre exceptionnel, je ne m’y attendais absolument pas. Je suis très heureuse. Cela récompense à la fois ma carrière mais aussi ma personnalité. Ce genre de distinction met également à l’honneur la personnalité des gens. C’est une belle chose qui arrive dans ma vie. De plus, cette récompense m'est remise par l’un de mes pairs. En arrivant dans le gouvernement, il a su mettre en avant notre sport, le judo. En tant que sportif de haut niveau, nous recevons la légion d’honneur lorsque nous sommes champions olympiques. A l’heure actuelle, je suis trois fois championne du monde (2005-2010-2011). Si l’on estime qu’à travers mes résultats je fais briller la France, j'en suis très fière et honorée. »

Entre autres récipiendaires, ont également été élevés au grade de chevalier lors de cette promotion du 31 décembre de la Légion d'honneur :
Claude Bergeret, ancienne championne du monde de tennis de table, vice-présidente de l’Union européenne de tennis de table.
Dominique Boutineau, président de la Fédération internationale de pelote basque.
Pascale Bouton, directrice technique nationale adjointe de la Fédération française d’aviron.
Jacky Chazalon, ancienne internationale de basket-ball, introduite au Hall of Fame de la FIBA et présidente de l'Amicale des Internationaux de Basket-ball,
Alain Doucet, secrétaire général de la Fédération française de rugby.
Patricia Saurina, présidente de la Ligue féminine de handball et vice-présidente de la Fédération française de handball.
Madeleine Vaillant, ancienne internationale de basket-ball, membre du comité directeur de la Fédération française du sport adapté.

Le monde associatif territorial a également été mis à l'honneur avec l'octroi du ruban rouge à :
Francis Deltorn, dirigeant d'association et ancien arbitre international de rugby, président de l'Académie du fair-play et du sport sans violence de Midi-Pyrénées,
Maurice Chiaramonti, vice-président délégué de la Ligue corse de football ,
Jean-Claude Collin, président de l'ESC XV (Paris),
Dominique Serra, organisatrice du rallye Aïcha des Gazelles du Maroc.

Charte ethique et de deontologie
Consultez et téléchargez la Charte d'éthique et de déontologie du sport français



 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page