Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

L'actualité de l'équipe de France (19 au 23 décembre)

 

Natation : huit médailles dont trois en or pour la France à Dubaï
Trois médailles d’or (Alain Bernard, Frédérick Bousquet, Alain Gilot et Yannick Agnel sur 4x100m, Alexiane Castel sur 200m dos et Camille Muffat sur 200m nage libre), trois en argent (Frédérick Bousquet sur 50m, Fabien Gilot sur 100m, Camille Lacourt sur 100m dos) et deux en bronze (Yannick Agnel, Fabien Gilot, Clément Lefert et Jérémy Stravius sur 4x200m hommes, Camille Muffat, Coralie Balmy, Mylène Lazare et Ophélie Cyrielle-Etienne sur 4x200m dames), l’équipe de France de natation obtient, et de loin, son meilleur bilan dans les Mondiaux en bassin de 25m. Elle ne comptait jusque là qu’un seul titre dans cette spécialité, celui gagné par Franck Esposito en 1993 sur 200m papillon. Par ailleurs, après Roxana Maracineanu, Laure Manaudou et Solenne Figuès (sacrées en grand bassin), Camille Muffat et Alexiane Castel entrent dans le club très fermé des Françaises championnes du monde. Les nageurs bleus ont amélioré 13 records nationaux dans le Hamdan Bin Mohammed Bin Rashid Sports Complex de Dubaï. Deux d’entre-eux sont des records d’Europe : 3:04.78 pour le 4x100m hommes et 7:38.33 pour le 4x200m dames.


Fabien Gilot et Cesar Cielo sur le podium du 100m

En sprint, le Brésilien Cesar Cielo, sacré sur 50m et 100m comme en grand bassin à Rome en 2009, est toujours le maître. Mais les Français restent ses principaux adversaires, tels Frédérick Bousquet, son dauphin sur 50m et Fabien Gilot, qui a touché derrière lui sur 100m. Compte tenu de la densité du sprint français (Alain Bernard s’est classé 4e du 100m, William Meynard a dû déclarer forfait pour être remplacé par… Fabien Gilot, Yannick Agnel est en pleine progression, Amaury Leveaux peut toujours répondre présent, Frédérick Bousquet veut devenir champion du monde ou olympique…) un Bleu finira bien par faire chuter le roi brésilien. Rendez-vous aux Mondiaux en grand bassin de Shanghai, du 16 au 31 juillet 2011.
En savoir plus avec la Fédération Française de natation


Cyprien Richard (n°9) et Thomas Fanara (n°19) encadrent Ted Ligety

Ski Alpin : Richard et Fanara sur le podium à Alta Badia
Il s’en est fallu de très peu pour que Cyprien Richard ne prive l’Américain Ted Ligety d’un 3e succès consécutif en géant, dimanche 19 décembre sur la « Gran Risa » d’Alta Badia (Italie). En tête après la première manche, le Français de 31 ans l’était encore à l’intermédiaire sur le second tracé. Mais en tendant ses lignes, il a accroché une porte de la main, ce qui lui a fait perdre de la vitesse et lui a coûté les 14/100e qu’il concède à l’arrivée. Sur le podium, Ligety était encadré par deux skieurs bleus. Thomas Fanara, 4e de la première manche, a réalisé un festival sur le deuxième parcours glacé, meilleur temps, et surtout, premier podium de sa carrière à la clé. En géant, il faut remonter sept ans en arrière (Frédéric Covili et Joël Chenal 2e et 3e à Sölden en 2003) pour trouver deux Français sur le podium en Coupe du monde. A Val d’Isère, l’Américaine Lindsey Vonn a raflé toutes les courses disputées sur la « OK » : descente, super-sombiné et super-G. Du côté des Françaises, c’est la régionale de l’étape, Ingrid Jacquemod qui a obtenu le meilleur résultat en se classant 5e de la descente disputée samedi 18 décembre.


Nastasia Noens

Mardi 21 décembre, Courchevel a acceuilli le 3e slalom de la Coupe du monde féminine dans son stade Emile-Allais, 32 ans après avoir organisé un géant masculin remporté par le Suédois Ingemar Stenmark. Nastasia Noens a fait vibrer la foule compacte (environ 15.000 spectateurs) en signant le 3e temps de la première manche. Sur la retenue lors du second acte, elle a rétrogradé au 9e rang, mais signe toutefois un nouveau "top 10" après sa 6e place à Aspen fin novembre. Quant à Sandrine Aubert, la meilleure slalomeuse française de la saison dernière, elle ne connait toujours pas la réussite. Après son abandon en première manche à Levi et sa 14e place à Aspen, la skieuse des Deux Alpes n'a signé que le 21e temps de la première manche suite à une grosse faute en début de parcours, puis a déchaussé un ski dans la seconde. L'épreuve a été gagnée avec une avance considérable par l'Autrichienne Marlies Schild.
En savoir plus avec la Fédération Française de ski

Ski acrobatique : Guilbaut Colas ne quitte plus les podiums!
Quel début de saison pour Guilbaut Colas! Le "bosseur" grenoblois, seul français à avoir participé à la compétition organisée à Beida Lake (Chine) le 21 décembre, s'est classé 2e derrière le Canadien Mikael Kingsbury. 3e de l'épreuve d'ouverture de la saison à Ruka (Finlande) le 11 décembre, vainqueur en bosses parallèles à Méribel trois jours plus tard et totalisant 240 points en tête du classement de la spécialité, Guilbaut Colas endosse également le maillot de leader de la Coupe du monde de ski freestyle, toutes disciplines confondues. Avec Jason Lamy-Chappuis (combiné nordique), Tessa Worley (géant féminin), Jean-Baptiste Grange (1er ex-aequo du classement du slalom masculin) Marie-Laure Brunet (classement de l'individuelle en biathlon) et Pierre Vaultier (snowboardcross), la France compte donc en cette semaine de Noël pas moins de six leaders des classements planétaires du ski.
En savoir plus avec la Fédération Française de ski

Snowboard : le retour de Pierre Vaultier
Pierre Vaultier retrouve son dossard jaune habituel de leader de la coupe du monde de snowboadrcross, qu’il a gagnée en 2008 et en 2010. Il remporte à Telluride (Colorado) vendredi 17 décembre la 11e victoire de sa carrière au terme d’un combat acharné face à l’Américain champion olympique Seth Wescott. Intérieur, extérieur, contact, la bagarre a duré jusqu’à la ligne d’arrivée que Vaultier a franchi avec sa spatule d’avance en levant le bras. Tony Ramoin, le « bronzé » des Jeux de Vancouver, a été éliminé en quarts de final et se classe 12e. Paul-Henri De Le Rue n’a pas passé les qualifications (42e). Chez les dames, la meilleure a été Nelly Moenne-Locoz, éliminée en demi-finale et 4e de la « petite finale », 8e au classement final.
En savoir plus avec la Fédération Française de ski

Combiné nordique : Jason Lamy-Chappuis limite les dégâts
Pour une fois, ce n’est pas sur le tremplin que Jason Lamy Chappuis a construit ses résultats du week-end à Ramsau (Autriche). Dans des conditions météo difficiles, sur une rampe qui se trouve être la plus petite du circuit, où il a donc eu du mal à trouver ses marques, le N°1 mondial s’est retrouvé 5e du saut le samedi 18 décembre, et 8e le lendemain. Solide sur ses skis, bien en jambes, il s’est classé 5e de la première épreuve, et 4e, à 2/100e du podium, de la seconde. Jamais au-delà du top 5, et pour son seul week-end de la saison sans podium, le champion de Bois d’Amont limite les dégats en tête du classement de la Coupe du monde où seul l’Autrichien Mario Stecher, vainqueur des deux courses, se rapproche quelque peu, à 49 points…
En savoir plus avec la Fédération Française de ski


Photo : IBU/Rene Miko

Biathlon : Marie-Laure Brunet en jaune
La 3e étape de la Coupe du monde de bitahlon s‘est déroulée à Pokljuka (Slovénie) du 16 au 19 décembre. Les "individuelles" (15 km dames et 20 km hommes) ont débuté le programme des réjouissances le 16 décembre. Dans la course féminine, Marie-Laure Brunet, grâce notamment à un 20 sur 20 tir, est de nouveau montée sur le podium (après sa 2e place à Östersund) en se classant 3e. Elle endosse du coup le maillot jaune de leader au classement de la Coupe du monde de la spécialité et se poste au 4e rang du général, toutes distances confondues. Son compagnon Vincent Jay a pour sa part signé son meilleur résultat individuel de ce début de saison en prenant la 5e place de la course masculine. En sprint, Anaïs Bescond et Marie Dorin ont réalisé un beau tir groupé samedi 18 en se classant 5e et 6e avec deux sans-faute. Enfin, le relais mixte composé de Marie-Laure Brunet, Marie Dorin, Vincent Jay et Martin Fourcade est monté sur la 3e marche du podium du 2x6 + 2x7,5km disputé en clôture de programme. Les filles ont lancé la course sur des bases très élevées (Dorin lançant Jay en tête de la course avec presque une minute d’avance), et les garçons, en difficulté au tir (cinq pioches pour Jay, trois pour Fourcade) ont réussi à tenir bon face aux équipes suédoise, ukrainienne et Russe pour passer la ligne dans le groupe de tête derrière les suédois et les ukrainiens.
En savoir plus avec la Fédération Française de ski

Handball : les Bleues terminent 5e de l'Euro
Dommage! En perdant ses deux premiers matches, face à la Norvège (22-33) et surtout contre la Hongrie (18-21) lors du premier tour, l'équipe de France féminine a perdu d'emblée toute chance de figurer dans le dernier carré des championnats d'Europe 2010. Sa belle montée en puissance par la suite, puisqu'elle a gagné tous ses matches du "tour principal" (23-21 contre les Pays-Bas, un superbe succès 22-21 devant la Suède mardi 14, et enfin, une victoire imparable 31-19 sur l'Ukraine le lendemain) n'a servi qu'à terminer à la 3e place de son groupe derrière la Suède et la Norvège qui se sont affrontée en finale, la Norvège remportant (25-20) sont 4e titre européen d’affilée. Les partenaires d'Amélie Goudjo terminent quant à elles à la 5e place de la compétition après avoir battu le Monténégro 23-19 dans leur match de classement, samedi 18 décembre. Leur 5e succès consécutif qui leur a ouvert les portes d'un bon tirage pour le match de barrage qualificatif au Mondial 2011 au Brésil : elles affronteront la Slovénie, match aller le 4 ou 5 juin en France, retour le 11 ou 12 juin en Slovénie. L’accès au Mondial 2011 conditionne la participation aux Jeux Olympiques de Londres.
En savoir plus avec la Fédération Française de handballLe site de l'équipe de France féminine: femmesdedéfis.com


Alexis Vastine (photo : WSB)

Boxe : le Paris United en leader
Le Paris United, la Franchise de Brahim Asloum qui réunit l’élite de la boxe amateur et olympique française au sein des « World Series of Boxing », a remporté vendredi 17 septembre à la Halle Carpentier sa 3e victoire en quatre rencontres en battant les Turcs des Istanbulls 4-1. Nettes victoire de Nordine Oubaali Oubaali en poids coq face à Abdullah Dursun, de Rachid Azzedine en légers face à Bunyamin Aydin et d’Alexis Vastine en moyens face à Evren Tibukoglu. Enfin, les deux croates du Paris United ont connu la défaite ( en mi-lourds, Sep Hrvoje s'est incliné face à l’Allemand Enrico Kolling) et la victoire ( en lourds, Filip Hrgovic a conclu la soirée en beauté par KO technique sur le Turc Remzi Ozbek). Le Paris United est en tête de la conférence européenne des WSB avec 14 victoires et 6 défaites pour un total de 20 combats, devant la franchise italienne des Milano Thunders.
En savoir plus avec la Fédération française de boxe


Kévin Sireau

Cyclisme : Kévin Sireau au sommet
Kévin Sireau a signé un très beau succès à Cali (Colombie) où se disputait la 2e manche de la Coupe du monde de cyclisme sur piste du 17 au 19 décembre. Un succès que l’on peut même qualifier d’historique, puisque le jeune français a dominé en finale de la vitesse l’Anglais Chris Hoy, triple champion olympique et 10 fois champion du monde. Sireau était si fort, que lors de la 2e manche de leur affrontement, Hoy n’a pas su répondre à son démarrage et s’est relevé… Deux jours plus tôt, avec Grégory Baugé et Michael D’Almeida, Sireau a aussi gagné la vitesse par équipes devant… La formation britannique. Morgan Kneisky s’est pour sa part imposé dans l’épreuve de scratch, alors que François Pervis et Sandie Clair ont tous deux terminé 2e du keirin, cette dernière se classant également 3e de la vitesse féminine.
En savoir plus avec la Fédération Française de cyclisme


Kévin Staut avec Le Prestige (photo : FFE)

Equitation : Kévin Staut enchaîne
N°1 mondial (classement FEI et Coupe du monde 2010-2011), Kevin Staut continue à briller sur tous les parcours du monde, et quelque soit sa monture. Le 12 décembre, en selle sur Sylvana de Hus, il remportait à Genève le premier Grand Prix 5 étoiles de sa carrière. Une semaine plus tard, avec cette fois Le Prestige il monte sur le podium du CSIW disputé à l'Olympia de Londres. Des 16 cavaliers auteurs de deux sans faute qualifiés pour le barrage, le plus rapide a été le britannique Michael Whitaker (35.72), devant l'Irlandais Billy Twomay (35.74) et Kévin Staut (36.26)... un centième de seconde devant un autre Whitaker : John, frère de Michael. Le parcours de Staut cette saison est d'une incroyable régularité qui se traduit par sa position de N°1 des classements planétaires « J’ai beaucoup de chance. J'ai un super propriétaire et quelques bons sponsors. J’ai trois chevaux de Grand Prix et beaucoup de chevaux de 8 et 9 ans. C'est une chance et je profite de chaque concours.», explique-t-il sur le site de la FFE.
En savoir plus avec la Fédération Française d'équitation


Ugo Legrand

Les Judoka bleus brillent à Qingdao
Après le "Grand Chelem" de Tokyo, la sélection française qui s'est rendue à Qingdao (Chine) pour disputer un tournoi du Grand Prix a obtenu huit podiums, dont deux titres. En fnale des -73kg hommes, Ugo Legrand a dominé le Russe Kodzokov, alors que dans celle des -52kg dames, Priscilla Gneto a battu la Japonaise Chiho Kagaya. Laetitia Payet (-48 kg) et Automne Pavia (-57 kg) se sont toutes deux inclinées en finale et remportent deux médailles d'argent. Sarah Loko (-57kg), Marie Pasquet (-70kg), Benjamin Darbelet (-73kg) et Eva Bisseni (+78kg) ont pour leur part touché du bronze. Les meilleurs judokas français (notamment les champions du monde Teddy Riner et Lucie Decosse) se retrouveront les 15 et 16 janvier prochains à Bakou (Azerbaidjan) pour les Masters 2011.
En savoir plus avec la Fédération Française de judo


Brian Joubert

Glace : les championats de France
Brian Joubert a remporté son 7e titre de champion de France Elite de patinage artistique, le 18 décembre à Tours. Un rayon de lumière dans sa saison mal entammée, qui peut le relancer dans la perspective des championnats d'Europe à Berne, fin janvier, et au délà, des Mondiaux de Tokyo. Joubert (231.85 pts) a devancé Florent Amodio (225.55 pts) et Alban Préaubert (213.90 pts). Yretha Silete a remporté la compétition féminine (142,82 pts) accompagnée sur le podium par Lénaelle Gilleron Gory (141,58 pts) et Maé-Bérénice Meité (141,22 pts). Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat, actuels N°2 mondiaux en danse sur glace, ont assis leur supériorité nationale (166,41 prs) devant Pernelle Caron/Lloyd Jones et Zoé Blanc/Pierre-Loup Bouquet. Enfin, Yannick Bonheur et Adeline Canac ont largement gagné la compétition de couples.
En short-track, Thibaut Fauconnet, non content de figurer au sommet de la hiérarchie mondiale, a tout raflé lors des "France" disputés le 19 décembre à Annecy : Il s'est imposé sur toutes les distances (500m, 1000m, 1500m). Au classement général final, il devance ses camarades de l'équipe de France Maxime Chataignier et Jérémy Masson. Jennifer Solito a pour sa part remporté la compétition féminine.
En savoir plus avec la Fédération Française des sports de glace



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016