Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Tir à l'arc

 

Histoire de la discipline

¨
Le tir à l’arc est un des arts les plus anciens parmi ceux encore pratiqués. Cette histoire vous fera voyager dans l’évolution du tir à l’arc mais également au cœur de l’histoire de l’humanité. En effet, les deux sont étroitement liés. On a retrouvé des preuves de tir à l’arc partout dans le monde, même en Australie où l’on pensait que l’arc n’avait jamais été utilisé.

Bien que le tir à l’arc remonte probablement à l’âge de pierre (soit environ 20 000 ans avant J.-C.), la première civilisation connue pour son utilisation de l’arc et de la flèche est celle du peuple égyptien, qui l’a adopté il y a quelques 5000 ans pour chasser et faire la guerre.

En 1200 avant J.-C., les Hittites se seraient servis de l’arc depuis des chariots rapides et légers qui leur permettaient de terroriser leurs adversaires lors des batailles au Moyen-Orient. Leurs voisins, les Assyriens, tiraient énormément à l’arc. Ils fabriquaient des arcs avec différents matériaux: du tendon, de l’os ou du bois. Ils ont également donné à l’arc une nouvelle forme, plus courbée, d’autant plus puissante que l’arc était plus court et que l’archer pouvait plus facilement tenir lorsqu’il était en selle.

En Chine, le tir à l’arc remonte à la dynastie Shang (1766-1027 avant J.-C.). A cette époque, les batailles opposaient des chars avec trois hommes: le conducteur, le lanceur et l’archer. Sous la dynastie suivante, celle des Zhou (Chou) (1027-256 avant J.-C.), les nobles de la cour participaient à des tournois de tir à l’arc accompagnés de musique et ponctués d’élégants saluts.

La littérature anglaise honore le tir à l’arc lors des célèbres victoires de Crécy, d’Azincourt et de Poitiers. C’est en 1583 que s’est déroulée la première compétition connue de tir à l’arc, à Finsbury, en Angleterre; elle comptait 3000 participants! La Guerre de Trente ans (1618-1648) a mis un terme à l’utilisation de l’arc en tant qu’arme de combat, l’arme à feu ayant fait son apparition. Depuis lors, le tir à l’arc s’est développé en tant que loisir.

Tous ceux qui connaissent bien le légendaire Robin des Bois savent que les compétitions de tir à l'arc remontent au moins à l'époque médiévale. Pour les archers d'aujourd'hui, le célèbre hors-la-loi reste une référence. Le terme " Robin Hood " (Robin des Bois) désigne d'ailleurs le fait de transpercer, à l'aide d'une flèche, le fût d'une autre flèche plantée dans la cible.

Le matériel a subi d'importantes évolutions technologiques depuis l'époque où Robin des Bois et ses hommes régnaient sur la forêt de Sherwood, mais le sport en lui-même n'a pas tellement changé : un arc à double courbure recouvert de fibre de verre est maintenant couramment utilisé et les flèches en aluminium ou en graphite de carbone filent à plus de 240km/h. Mais le plus important est ailleurs : ce sport requiert avant tout des gestes précis, de la force physique, une excellente vue et des nerfs d'acier.

Le tir à l’arc est apparu pour la première fois aux Jeux Olympiques de 1900 et a été de nouveau disputé en 1904, 1908, et 1920. Lors de ces Jeux, un archer pouvait participer à de nombreuses compétitions et remporter plusieurs médailles. Hubert van Innis (BEL) est l’un des archers les plus décorés de l’histoire olympique, avec à son actif six médailles d’or et trois d’argent en 1900 et 1920. Le tir à l’arc a été réintroduit lors du programme olympique de 1972 avec des épreuves individuelles pour hommes et pour femmes; ce sont les Américains John Williams et Doreen Wilber qui ont remporté les médailles d’or. La compétition par équipe a été ajoutée au programme des Jeux de Séoul en 1988.

Haut de page 

Epreuves

Les archers tirent sur des cibles à 70 mètres, lors de quatre épreuves (masculines et féminines, individuelles et par équipes). La cible, divisée en 10 cercles concentriques, mesure 1m 22 de diamètre. Pour l'archer, elle n'apparaît pas plus grande qu'une punaise tenue à bout de bras.

Le centre de la cible, appelé "or", mesure 12,2 centimètres de diamètre. Cette zone vaut 10 points. La valeur des autres cercles diminue point par point au fur et à mesure qu'ils se rapprochent du bord de la cible. Le cercle extérieur, lui, ne vaut plus qu'un point.

Les 64 concurrents sélectionnés s'affrontent, individuellement ou par équipes, lors de duels à élimination directe. Les vainqueurs des demi-finales se rencontrent lors de la finale, pour les médailles d'or et d'argent, et les perdants s'affrontent pour la médaille de bronze.

Haut de page 

Epreuves aux Jeux

• individuel (ronde olympique FITA - 70m) Hommes
• par équipes (ronde olympique FITA - 70m) Hommes
• individuel (ronde olympique FITA - 70m) Femmes
• par équipes (ronde olympique FITA - 70m) Femmes

Haut de page 

Médaillés d’or français aux Jeux

Haut de page 

Les médailles aux JO

Haut de page 



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016