Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Tennis de Table

 

Histoire de la discipline

Quel que soit son nom, le tennis de table a beaucoup évolué depuis les années 1890, où il constituait en Angleterre un passe-temps raffiné pour l'après-midi, en remplacement du tennis sur gazon. Aujourd'hui, les pongistes jouent pour de l'argent, utilisent des raquettes perfectionnées et frappent des balles allant à plus de 160 kilomètres/heure. Le tennis de table est devenu le sport le plus pratiqué dans le monde ; ils sont en effet 40 millions sur la planète à le pratiquer en compétition et on ne sait combien à le pratiquer comme sport de loisir.

Le tennis de table s'est développé à la fin du XIXe siècle, mais ses origines ne sont pas bien connues. On s'accorde en général sur l'origine anglaise de ce sport, décrit comme la version " miniature " du tennis qui se jouait en salle dans les années 1880 et 1890. Les règles du jeu ont été codifiées en 1922 par un étudiant de l'Université de Cambridge, Ivor
Montagu (1904-1984).

En janvier 1926, cinq nations (Autriche, Angleterre, Allemagne, Hongrie et Suède) se regroupent pour constituer la Fédération Internationale de Tennis de Table. Les Championnats du monde débutent cette même année.

Ce jeu, présent pour la première fois aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988, a débuté avec des couvercles de boîtes de cigares comme raquette et un bouchon de champagne coupé pour balle. De nos jours, les joueurs disposent de raquettes spécialement conçues en bois et fibre de carbone revêtues de caoutchouc et d'une balle creuse en celluloïd , très légère. Différents composants et colles sont appliqués sur les raquettes afin d'optimiser leur effet ou leur vitesse.

D'ailleurs, certaines colles sont interdites lors des compétitions olympiques, car elles peuvent augmenter la vitesse de la balle de 30 km/h.

Le tennis de table a fait ses débuts olympiques en tant que discipline à part entière aux Jeux Olympiques de Séoul. Il n'a jamais constitué un sport de démonstration aux Jeux Olympiques. Depuis la fin des années 50, la Chine domine largement les épreuves de tennis de table.

Haut de page 

Epreuves

Les simples et équipes messieurs et dames sont les quatre épreuves de tennis de table programmées aux Jeux Olympiques. Les matches se déroulent au meilleur des cinq manches.
Une nouvelle discipline fait son apparition aux Jeux 2008 : la compétition par équipes, qui met aux prises trois joueurs/joueuses de chaque nation qui s'affrontent en simple et en double (5 matches en tout par rencontre) le vainqueur étant determiné par addition de points. Le "par équipes", remplace les doubles, au programme jusque là.

Pour les épreuves de simple, les 16 têtes de série passent directement au tableau, alors que 48 autres joueurs doivent franchir les éliminatoires pour figurer parmi les 16 joueurs qualifiés. Le tableau est un tournoi à élimination directe. Les gagnants des demi-finales s'opposent pour les médailles d'or et d'argent, et les perdants de ces épreuves jouent pour la médaille de bronze. La même formule est utilisée pour les équipes, mais avec 32 nations en participation.

Le tennis de table répond à un code de conduite rigoureux qui pénalise les comportements anti-sportifs, sans empêcher toutefois les joueurs d'utiliser de stratagèmes psychologiques afin de prendre l'avantage. Faire baisser les yeux à un adversaire, créer des retards en s'épongeant ou en laçant ses chaussures constituent des ruses courantes. Les joueurs sont bien élevés, mais les noms de certains coups révèlent l'esprit compétitif et agressif de ce jeu, tels que le Kill (balle tuée), le Hit (balle frappée) et le Chop (balle coupée).

Haut de page 

Epreuves aux Jeux

• simple Hommes
• par équipes Hommes

• simple Femmes
• par équipes Femmes

Haut de page 

Médaillés d’or français aux Jeux

Haut de page 

Les médailles aux JO

Haut de page 



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016