Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Taekwondo

 

Histoire de la discipline

Le Taekwondo est un art martial coréen traditionnel, dont le nom signifie " façon de donner des coups de pied et de frapper ". Dans le taekwondo, les mains et les pieds sont utilisés pour combattre un adversaire, mais la particularité de ce sport est sa combinaison de mouvements de coups de pieds. Ses origines ne sont pas bien connues mais trois possibilités sont en général évoquées. La première fait remonter le taekwondo à l'ère des trois royaumes de Corée (environ 50 av. JC), lorsque la dynastie des guerriers Silla, les Hwarang, a commencé à développer un art martial, le tae kyon (" pied-main ").

D'autres estiment que le taekwondo est apparu sous la forme de boxe chinoise, créée au temple Shaolin en 520 avant JC par Bodhidharma, fondateur du bouddhisme Zen. La troisième possibilité serait celle selon laquelle le taekwondo s'est développé à partir du karaté japonais ou Okinawan. A l'heure actuelle, on estime que le taekwondo est probablement le résultat de la combinaison de différents arts martiaux asiatiques associés avec des techniques traditionnelles coréennes de kickboxing.

Il existe différentes formes coréennes d'arts martiaux, mais depuis le début du XXe siècle, le taekwondo est devenu le plus important. En 1955, dans le cadre d'une tentative de développement au niveau international, un groupe de maîtres coréens en arts martiaux le choisit comme art martial coréen par excellence.. Le général Coréen Choi Hong-Hi a été désigné comme le fondateur officiel du taekwondo. En 1973, le gouvernement coréen a reconnu la Fédération mondiale de Taekwondo (WTF) comme l'organe décisionnel faisant autorité pour ce sport, et c'est cette année-là que se sont déroulés les premiers championnats du monde.

Le taekwondo a fait partie des programmes olympiques de 1988 et de 1992 en tant que sport de démonstration. Lors de la 103e session du CIO qui s'est déroulée à Paris en 1994, le taekwondo est devenu un sport officiel olympique pour les Jeux de Sydney en 2000. Au cours de ces Jeux, 103 athlètes (55 hommes et 48 femmes) venant de 51 pays ont participé aux compétitions de Taekwondo.

Haut de page 

Epreuves

La formule de compétition olympique comprend quatre catégories de poids pour les hommes comme pour les femmes, dont la moitié se retrouve en Championnats du monde. Les médailles d'or et d'argent sont attribuées après un tournoi à élimination directe.

Tous les concurrents éliminés par les deux finalistes disposent d'une deuxième chance dans un deuxième tableau pour décider de la médaille de bronze. Les deux demi-finalistes perdants passent directement en demi-finales de ce second tableau. Tous les autres perdants contre les deux finalistes s'affrontent en élimination directe dans leurs catégories d'origine, et les deux gagnants se dessinent pour occuper les places de demi-finalistes restants. Chaque gagnant de poule affronte alors le demi-finaliste de la poule opposée, et les deux vainqueurs concourent pour la médaille de bronze.

Haut de page 

Epreuves aux Jeux

• + 80 kg Hommes
• 68 - 80 kg Hommes
• 58 - 68 kg Hommes
• - 58 kg Hommes

• + 67 kg Femmes
• 57 - 67 kg Femmes
• 49 - 57 kg Femmes
• - 49 kg Femmes

Haut de page 

Médaillés d’or français aux Jeux

Haut de page 

Les médailles aux JO

Haut de page 



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016