Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Judo

 

Histoire de la discipline

En japonais, le mot judo signifie "voie de la souplesse". Il est dérivé en partie du jiu-jitsu, une technique de combat à mains nues utilisée par les anciens guerriers samouraïs, mais la comparaison s'arrête là. S'il suffit de jeter son adversaire au sol pour gagner un match, c'est aussi le seul sport olympique où les prises de soumission autorisent un concurrent à étouffer son adversaire où à lui casser un bras.

Développé par le Dr Jigoro Kano dans les années 1880, le judo est devenu sport olympique à Tokyo, en 1964. Le pays hôte avait le droit d'ajouter un nouveau sport au programme et le Japon a choisi le judo. Quatre catégories de poids furent créées et le Japon fut victorieux dans trois d'entre elles.

En revanche, dans la quatrième (la catégorie ouverte à tous), la victoire revint à Anton Geesink, un Néerlandais d'1,98 m, qui battit Akio Kaminaga, triple champion du Japon, devant 15 000 personnes, au Nippon Budokan Hall. Il le battit de nouveau par la suite, comme il avait déjà battu, plus tôt dans l'année, d'autres adversaires japonais, parmi les meilleurs. Ainsi, la théorie selon laquelle un judoka expérimenté pouvait vaincre n'importe quel adversaire de n'importe quelle taille fut quelque peu mise à mal.

Haut de page 

Epreuves

Le judo féminin a été ajouté au programme olympique en 1992. Les hommes comme les femmes concourent désormais dans sept catégories de poids. Plus de 400 judokas ont participé aux Jeux de 2000 à Sydney. Les combats durent cinq minutes pour les hommes et quatre minutes pour les femmes.

Les judokas s'affrontent dans un tournoi à élimination directe, après avoir été répartis par tirage au sort en deux tableaux distincts. Petite nouveauté à Sydney : deux médailles de bronze ont été décernées. Le principe est le suivant : tous les concurrents qui se sont inclinés, à un moment ou à un autre du tournoi, devant l'un des deux demi-finalistes retrouvent, dans un tournoi de repêchage à élimination directe, les autres vaincus issus du même tableau qu'eux. Le vainqueur de chacun des deux tableaux de repêchage affronte, pour une des deux médailles de bronze, le demi-finaliste issu du tableau principal opposé.

Haut de page 

Epreuves aux Jeux


• - 60 kg Hommes
• 60 - 66kg (poids mi-léger) Hommes
• 66 - 73kg (poids léger) Hommes
• 73 - 81kg (poids mi-moyen) Hommes
• 81 - 90kg (poids moyen) Hommes
• 90 - 100kg (poids mi-lourd) Hommes
• + 100kg (poids lourd) Hommes


• - 48kg (poids super-léger) Femmes
• 48 - 52kg (poids mi-léger) Femmes
• 52 - 57kg (poids léger) Femmes
• 57 - 63kg (poids mi-moyen) Femmes
• 63 - 70kg (poids moyen) Femmes
• 70 - 78kg (poids mi-lourd) Femmes
• + 78kg (poids lourd) Femmes

Haut de page 

Médaillés d’or français aux Jeux

Haut de page 

Les médailles aux JO

Haut de page 



Retrouvez les sites officiels des Jeux à venir...




Jeux Olympiques de la XXXIe Olympiade
Rio de Janeiro (Brésil)
5-21 août 2016