Comité national olympique et sportif français

Comité national olympique et sportif français

Ancien site, retrouvez le nouveau : cnosf.franceolympique.com


 

Hommage à François Besson

 

Le CNOSF et l’ensemble du mouvement sportif rendent aujourd’hui hommage à François Besson, décédé mardi 25 mai 2010 à l'âge de 63 ans et dont les obsèques se sont déroulés mercredi 2 juin au cimetière du Père Lachaise, dans la plus stricte intimité familiale.

« François Besson a quitté de manière tragique sa famille de sang et ses familles d’adoption, celle du sport en général et celle du judo en particulier. Il appartenait à ces « figures » du mouvement sportif dont le parcours leur confère une légitimité indiscutable quand ils prennent la parole sur le sport ou traitent de dossiers relatifs à celui-ci. », a évoqué Denis Masseglia, président du CNOSF.

Membre de l’équipe de France de judo de 1960 à 1970, François Besson s’était pleinement investi, par la suite, dans le développement de son sport, en France et à l’international. Directeur technique national adjoint et directeur sportif des fédérations européennes et internationales de judo, il était également président de la Fédération des Internationaux du Sport Français.

« François Besson fut particulièrement engagé dans le mouvement sportif, animé de l'esprit et des valeurs olympiques afin de promouvoir le sport dans le monde » souligne David Douillet, co-président de la CAHN et champion olympique d’un judo que François Besson a si parfaitement diffusé, partageant auprès de tous sa passion et ses connaissances.

Son humanisme et sa vision universelle du sport, se sont, entre autres, exprimés en Afrique, où il a été partie prenante de la création du premier Centre de Haut Niveau Africain, à Abidjan (Côte d’Ivoire).
Il a également constitué un relais précieux auprès de la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports des Etats et gouvernements ayant le français en partage (CONFEJES), de l’Union Africaine de Judo ou de la Coopération Française, du CIO et de la Solidarité Olympique, pour la mise en place des grands tournois africains de judo.
La tristesse de sa disparition a atteint ces institutions mais aussi de nombreux CNO, fédérations nationales de judo et associations du Mouvement olympique qui lui ont toutes rendu un hommage ému et reconnaissant.

Pour Denis Masseglia, « François Besson a eu une reconversion exemplaire en exerçant de hautes fonctions au sein des instances sportives nationales, européennes et mondiales. Il m’a été donné l’occasion de le rencontrer à de nombreuses reprises lors de manifestations internationales. A chacune de nos discussions, j’ai pu apprécier les compétences de ce technicien polyvalent, mais également, et surtout, les qualités humaines de François. Son engagement, sa passion et sa gentillesse resteront gravés dans nos mémoires. Il incarnait parfaitement les valeurs de l’Olympisme. »

En ces moments douloureux, le CNOSF tient à adresser sa plus profonde sympathie à la famille de François Besson, à ses proches, ainsi qu'à toute la communauté du judo.

Titres et parcours de François Besson :

Chevalier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre National du Mérite
7ème dan et Grand Croix du Mérite des Ceintures Noires de judo
Membre de l’Equipe de France de 1960 à 1970
Président de l’Amicale des Internationaux du Sport Français
Head Sports Director de l’UEJ et de la FIJ
Membre du Comité Directeur de la FIJ, Directeur Sportif
Conseiller Technique auprès de Jean-François Lamour, Ministre des Sports Conseiller Technique Départemental du Val d’Oise et de l’Ile de France
Directeur Technique National Adjoint

François Besson, en vidéo, hommage de la Fédération Française de Judo sur FF Judo TV.

L'hommage de la Fédération Internationale de Judo

Charte ethique et de deontologie
Consultez et téléchargez la Charte d'éthique et de déontologie du sport français



 

 

Accéder au contenu du site | Accéder aux principales rubriques du site | Accéder à la recherche | Accéder au début de la page